menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 22 juillet 2014

Que la meilleure gagne - Elizabeth Young

 



J'ai déssiné Superman qui précipitait la sorcière dans l'espace où elle serait condamnée à tourner en orbite autour de la planète Zog pendant l'éternité. En dessous, j'ai écrit : bien fait pour toi !


 








Le résumé:
Existe-t-il pire situation que de tomber amoureuse du petit copain de votre meilleure amie ? Oui, flasher sur celui de votre ennemie attitrée !
Un scénario catastrophe auquel Harriet, garçon manqué à l'humour ravageur, va malheureusement devoir se frotter, la miss n'ayant rien trouvé de mieux que de fondre littéralement pour le beau et séduisant John.

Un authentique idéal masculin aperçu, peu de temps auparavant, main dans la main avec cette sacrée Nina, ex-camarade de classe arrogante, autosatisfaite et bien trop sexy pour inspirer confiance. Tiraillée entre désir et culpabilité, victime d'un sérieux complexe d'infériorité, Harriet parviendra-t-elle enfin à se venger de ses années de vexation ? Dans cette course au petit ami, tous les coups sont permis... 

 
L'extrait :
Pourquoi un type qui vient de quitter une maison parfaitement équipée pour cette usage doit-il s'arrêter pour pisser contre un arbre ? Etait-ce l'instinct primitif qui le poussait à répandre son odeur partout, comme un chien, ou bien se disait-il qu'un peu d'air frais stimulerait son équipement ? Ou alors c'était de la puérilité pure. Jacko m'avait confié un jour qu'il adorait pisser au plein air, surtout s'il y avait beaucoup d'espace. Il choissisait une cible (comme aux fléchettes) et essayait de toucher le plus loin possible.
J'ai honte d'avouer que j'ai jeté un coup d'oeil pour voir si John s'adonnait à la pratique du tir à distance en plein air.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires