menu 2

Mes dernières chroniques

lundi 21 juillet 2014

Les seigneurs de l'ombre, Tome 3 : L'Emeraude des ténèbres - Gena Showalter




Comment ai-je pu vivre sans cela ?
Danika plongea ses doigts dans les cheveux soyeux de Reyes et s'y agrippa, tout en lui écorchant le crâne. Il avait une langue chaude et épicée, au goût de passion.










Le résumé:
Eclairée par les rayons de lune rouges et jaunes qui filtrent à travers les ténèbres, elle erre à la recherche des siens. Pour retrouver sa sœur, sa mère et sa grand-mère, prisonnières des guerriers immortels, Danika Ford est prête à tout, y compris à frayer avec ces créatures inquiétantes. Car elle a parmi elles un allié, un homme qui, au péril de sa vie, lui a déjà permis d’échapper à ce monde obscur et terrifiant : Reyes. Un guerrier taciturne et envoûtant, prince des seigneurs de l’ombre, dont l’image n’a cessé de hanter ses jours et ses nuits. Pourra-t-il de nouveau lui venir en aide ? Hélas, rien n’est moins sûr, car en cherchant désespérément l’occasion de délivrer les siens, Danika, traquée de toutes parts, comprend que pour y parvenir, il lui faudra trahir Reyes, renonçant pour toujours au rêve qu’il avait fait naître en elle.


L'extrait :
-J'ai besoin de savoir, murmura-t-il.
-DE savoir quoi ?
-Quel goût a ta bouche.
Il avança d'un pas
-Et que se passera-t-il quand tu sauras demanda-t-elle d'une voix de plus en plus rauque.
-Je cesserai d'y penser. Je cesserai de rêver de toi chaque nuit. je cesserai de penser à toi à chaque minute.
Il risqua un pas en avant.
-Je crois que toi aussi tu aimerais bien savoir ce que ça fait de m'embrasser, reprit-il. Que toi aussi tu rêves de moi. Tu te détestes pour ça, mais tu n'y peux rien.


L'extrait :
- Tu as changé d'avis à propos du baiser? reprit-elle.
- Non.
Comment aurait-il pu renoncer à ce baiser qu'il désirait plus que tout?
- Je veux savourer cet instant, parce que l'occasion ne se reproduira peut-être plus jamais, murmura-t-il.
- Je préfère qu'on se dépêche, protesta-t-elle.
Elle ne pouvait visiblement plus attendre et posa ses mains sur son visage pour l'attirer à elle. Il se laissa tomber et elle poussa un petit cri qu'il inspira profondément, avec son souffle, accueillant chaque molécule dans ses poumons, se marquant de son être.
- Ça ne veut rien dire, fit-elle remarquer.
- Bien entendu.
- Je me haïrai, plus tard.
- Je me hais déjà, renchérit-il.
Elle ouvrit la bouche pour répondre, mais il se pencha vers elle pour avaler les mots qui en sortaient.

L'extrait :
- tu veux quoi? demanda-t-il en pressant un peu plus ses hanches.
- toi, répondit-elle d'une voix haletante.
Les fines rides qui entouraient les yeux de Reyes s'adoucirent.
- tu ne sais pas ce que ça implique, mon ange.
- justement, je veux le savoir.
- c'est hors de question, soupira-t-il en se penchant tout se même pour l'embrasser.
Leurs langues se mêlèrent et la saveur de Reyes était comme une drogue pour les sens affamés de Danika.
- nous n'irons pas plus loin que ça, dit-il en s'écartant.
- non! protesta-t-elle en s'accrochant à lui.
- il le faut, insista-t-il.

L'extrait :
Comment ai-je pu vivre sans cela ?
Danika plongea ses doigts dans les cheveux soyeux de Reyes et s'y agrippa, tout en lui écorchant le crâne. Il avait une langue chaude et épicée, au goût de passion.
Au-dessus d'elle, son corps était tendu et dur.
Pour une raison qu'elle ne s'expliquait pas, il avait posé ses mains à plat sur le matelas, de façon à ce que seules leurs bouches entrent en contact. Mais elle n'était pas d'accord. Elle voulait sentir son poids sur elle, sa chaleur, ses muscles puissants, son sexe en érection.
Rien d'autre n'aurait dû compter pour elle que sa famille et sa liberté, mais depuis qu'elle avait vu Reyes inconscient, allongé sur son lit, entre la vie et la mort, elle pensait beaucoup à lui. Beaucoup trop. Je commets une grave erreur. Pourtant, près de lui, elle se sentait enfin apaisée, après des mois de tourments. Plus encore, elle avait la sensation de vivre pleinement pour la première fois de sa vie.

L'extrait :
- tu aurais dû rester dans ton lit, avec les autres, lui dit-il.
- tu me manquais, avoua-t-elle avec réticence.
Les hanches de Reyes remuaient déjà toutes seules, pour frotter sa verge contre le sexe humide de Danika.
Elle poussa un cri étouffé, puis gémit.
- tu es nu, commenta-t-elle d'une voix rauque. Mmm, ça me plaît....
Elle le prit par le cou et l'attira pour l'embrasser fougueusement.
Leurs langues entamèrent un duel sauvage et sans merci qu'il interrompit quelques secondes, le temps de lui ôter son T-shirt, avant de replonger sur elle. Elle ouvrit les jambes pour l'accueillir, s'agrippa à lui, le serra contre elle de toutes ses forces.
La verge de Reyes pulsait. Il était prêt à la pénétrer.
- tu ne portes pas de culotte, toi non plus, grommela-t-il tout en s'attaquant à ses seins.
Elle se mordit la lèvre.
- Et tu es content?
- Ça me fait mourir de plaisir, assura-t-il.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-1-la.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-3.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/10/les-seigneurs-de-lombre-tome-35-lappat.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-4-le-piege.html
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/02/les-seigneurs-de-lombre-tome-45.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-5-le.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-6-le.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/07/les-seigneurs-de-lombre-tome-7-le.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/05/les-seigneurs-de-lombre-tome-8-le.html
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/09/les-seigneurs-de-lombre-tome-9-la.html#more http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/09/les-seigneurs-de-lombre-tome-10-loracle.html#links http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/09/les-seigneurs-de-lombre-tome-11-lamour.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires