menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 10 juillet 2014

Les Ombres de la nuit, tome 3 : Charmes de Kresley Cole



Je vois. De toute évidence, tu as perdu la Quête. Qui a gagné ?
— Le vampire.
— Un vampire t’a battu ? Et une sorcière t’a jeté un sort ? Putain, l’Écossais, on dirait que tu as vraiment eu un mois de merde.














Le résumé:
Bowen, le meilleur ami lycae de Lachlain, s'est engagé dans une quête pour gagner une clé qui lui permettrait de sauver son âme soeur, Mariah.
Cependant le lycae perd. Furieux, il repart et ne libère pas d'autres participants d'un tombeau d'incubes où il les avaient enfermés. Parmi eux, Mariketa, une jeune sorcière très connue parmi les siennes pour ses immenses pouvoirs, quoiqu'incontrôlables. Et son coven n'est absolument pas d'accord pour qu'elle reste prisonnière en un endroit que seul Bowen connait.
Celui-ci se retrouve donc contraint, pour éviter une guerre, de revenir sauver la sorcière et ses compagnons, malgré la répulsion lycae pour cette race.
Par ailleurs, le lycae est certain que cette Mariketa, en plus de l'avoir rendu mortel, l'a ensorcelé pour qu'il voit en elle son âme soeur. Mais la jeune femme nie fortement avoir jetté ce dernier sort. Inquiet que son attirance soit réelle, Bowen se retrouve obligé de courtiser la jeune femme pour connaître la vérité. Cependant, alors qu'il tombe peu à peu sous son charme, la pleine lune approche...

L'extrait :
Elle avait réussi à se ressaisir et se força à reprendre sa progression dans le tunnel. MacRieve laissa passer un moment, avant de lancer :
— Pas la peine de monter sur tes grands chevaux, la sorcière. T’es pas si désagréable que ça à regarder, de mon point de vue. Un peu fluette aux endroits clés, mais y a pire.
Il matait carrément, le bougre ! Un certain nombre d’adjectifs auraient pu décrire son postérieur, mais « fluet » ne figurait pas sur la liste.
Ne te laisse pas avoir, il dit ça juste pour t’énerver.
Mais elle avait beau voir clair dans son jeu, il parvenait à ses fins !
— Fluette aux endroits clés, MacRieve ? C’est marrant, j’ai entendu dire la même chose à ton propos.
Il eut un petit rire.
— Ça, ça m’étonnerait. Mais bon, tu es peut-être trop jeune pour avoir entendu les rumeurs qui courent sur les mâles du clan des Lycae. Oreilles chastes et tout ce qui s’ensuit.
Non, non, elle avait entendu beaucoup de choses.
Et ces derniers jours, elle s’était souvent demandé si cette rumeur s’appliquait à lui.
Mais qu’est-ce qu’il était long, ce foutu tunnel…
— Arrête-toi, ma belle, souffla-t-il tout à coup.
Mari écarquilla les yeux de surprise lorsqu’elle sentit la main chaude de MacRieve se poser bien à plat sur l’arrière d’une de ses cuisses.
— Un scorpion s’est pris dans tes cheveux.
— Retire ta main de là, MacRieve ! Tu crois que je n’ai pas compris ton petit jeu ? J’ai inspecté le moindre centimètre carré de ce tunnel, alors un scorpion, je l’aurais vu !
Comme elle reprenait sa progression, il serra sa jambe. Elle sentit la griffe de son pouce s’enfoncer dans sa peau, à l’intérieur de sa cuisse, et en éprouva un frisson de plaisir inattendu, qu’elle eut beaucoup de mal à cacher.
Elle ne retrouva ses esprits qu’en sentant quelque chose effleurer ses cheveux.
— C’est ça, un scorpion ! Pile poil dans le tunnel qu’on emprunte, et puis dans mes cheveux, ben voyons… Tu vois autre chose ? Une petite momie tout emberlificotée au sommet de ma tête ? Tu n’as pas encore osé le grand classique de la tarentule, je suis étonnée…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires