menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 10 juillet 2014

Les ombres de la nuit, tome 1 : Morsure secrète - Kresley Cole


Laisse-la partir !
C’était un hurlement de rage, auquel il rétorqua dans un rugissement :
— Jamais !
— Tu ne veux peut-être pas la guerre, mais tu l’auras.
(Annika s’était calmée.) Mes soeurs et moi allons partir à la chasse aux fourrures.











Le résumé:
Lachlain est le roi des Lycaes, emprisonnés depuis 150 ans dans les catacombes des vampires de la Horde, torturé en permanence. Mais lorsque son âme soeur passe près de lui, Lachlain, irresistiblement attiré par elle, réussi à s'échapper. Il le devait, pour la retrouver et ne plus jamais s'en éloigner. Mais il n'est pas au bout de ses surprises...
Emmaline, jeune immortelle de 70 ans, cherche des renseignements à propos de son père vampire, sa mère Valkyrie étant morte peu de temps après sa naissance. Mais alors qu'elle est en voyage à Paris, elle rencontre Lachlain, un lycae fou-furieux bien décidé à la garder près de lui. Effrayée, elle ne proteste pas. Surtout lorsqu'elle apprend qu'il a été emprisonné et torturé par des vampires. Or elle est un vampire...
Mais Lachlain est bien décidé à retourner avec elle à sa demeure familiale en Ecosse, persuadé qu'elle est sa promise. Mais arrivera-t-il à l'accepter malgré sa nature, et à se faire aimer d'elle ?







L'extrait :
- Est-ce que tu as envie d'un amant, oui ou non? Tu es incapable de mentir, je le sais. Alors, si tu me dis que tu n'en as pas envie, j'enlève ma main.
- Arrêtez...
Elle s'empourprait littéralement. Une immortelle qui rougissait à tout bout de champs. Incroyable!
- As-tu envie de mettre un homme dans ton lit? murmura-t-il.
Sa main montait toujours, jusqu'à rencontrer la soie des dessous.
Il exhala un soupir sifflant.
- Bon! lâcha sa compagne d'une vois étranglée. Je vais vous dire. J'en ai envie, oui. Mais ce ne sera pas vous.
- Ah bon? Pouquoi ça?
- Je... j'ai entendu parler de votre espèce. Je sais comment vous faites. Vous perdez l'esprit, vous devenez de vraies bêtes, vous griffez, vous mordez...
- Et alors? Quel mal y a-t-il à ça? (Seul un petit grognement de frustration répondit à Lachlain.) De toute manière, ce sont les femelles qui griffent et qui mordent le plus. Tu devrais le savoir, vampire.
À cette réplique, les traits d'Emma se figèrent.
- Je n'ouvrirai mon lit qu'à un homme qui m'acceptera telle que je suis et ne prendra pas l'air dégoûté à cause de la manière dont je me nourris, par la force des choses. Un homme qui se donnera du mal pour me mettre à l'aise et faire mon bonheur. En tant que prétendant, vous êtes disqualifié depuis la première nuit.



L'extrait :
- Si tu perdrais toujours. (Le front de Lachlain se plissa.) Tu sais ce que ça fait?
- Non...
- Est-ce que j'ai gagné une seule fois contre toi? (Elle haussa les épaules sous sa main.) Quand tu m'as enlevée? Quand tu m'as obligée à accepter ce truc de dingues? Quand tu m'as fait boire à tes veines? Tu as été emprisonné par des vampires, et tu venais juste de t'échapper lorsque tu m'as rencontrée. Pourquoi, mais pourquoi tiens-tu tellement à ce que je t'accompagne? Tu détestes les vampires... Tu m'as témoigné plus de répugnance en moins d'une semaine que je n'ai eu à en subir de toute ma vie, mais tu veux absolument que je reste avec toi. (Un rire amer lui échappa.) Tu as dû adorer les petites vengeances que tu t'es permises. Ça t'a excité de me rendre malade d'humiliation? Ça t'a fait bander de m'insulter et de me fourrer la main sous la jupe la seconde après? Et chaque fois que j'aurais pu m'en aller, tu as exigé ma présence, en sachant parfaitement que j'étais en danger. À cause de toi.
[...]
- Tu fais comme tout le monde, tu me piétines allègrement, et après, tu ne jettes même pas un coup d'oeil pour voir si je me relève. (La voix d'Emma se brisa sur les derniers mots, emplissant Lachlain de regrets ravageurs.) Bon, ben, je vais la fermer avant de trop m'énerver. Je ne voudrais pas t'offenser en versant des larmes répugnantes!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires