menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 26 novembre 2015

Callie & Kayden, Tome 1 : Coïncidence - Jessica Sorensen




 Il y a ceux qui ne reçoivent pas la chance servie sur un plateau d’argent, ceux qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment, ceux qui ne sont pas sauvés.














Il y a ceux qui ne reçoivent pas la chance servie sur un plateau d’argent, ceux qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment, ceux qui ne sont pas sauvés.

La chance n’était pas aux côtés de Callie le jour de son douzième anniversaire quand tout lui a été pris. Quand cela fut terminé, elle ferma ses émotions et jura de ne jamais dire à qui que ce soit ce qui était arrivé. Six ans après, son passé douloureux continue d’empoisonner sa vie et la plupart des jours, le simple fait de respirer est un combat.

Aussi loin que Kayden s’en souvienne, souffrir en silence fut le moyen de survivre. Tant qu’il faisait ce qui lui était demandé, tout allait bien. Une nuit, après une terrible erreur, il semble que sa vie arrive à son terme. Mais la chance était de son côté quand Callie arriva exactement au bon endroit au bon moment et le sauva.

Désormais, il ne peut s’empêcher de penser à la fille qu’il a vu à l’école, mais qu’il ne connaît pas. Quand ils se retrouvent dans la même université, il fait tout ce qu’il peut pour s’approcher d’elle. Mais Callie est réservée, fermée. Plus il essaye de faire partie de sa vie, plus il réalise que Callie aurait peut-être besoin d’être sauvée. 


 (traduction Boulevard des Passions)



Jessica Sorensen est une romancière américaine.
Son roman "Le Secret de Ella et Micha" a connu un grand succès aux Etats-Unis.
En 2014 sort "Jamais sans toi". 

- Lecture finie -

Afficher l'image d'origine
Le syndrome Cosette en image
Je connais Jessica Sorensen grâce à sa série Ella et Micha et je dois dire que je l'ai aimé très moyennement. Il faut dire que les personnages créés par cette auteure sont  un peu trop torturés. On est en plein dans le syndrome Cosette ( tous les malheurs du monde sont tombés sur UNE SEULE personne). Ce sont des personnages déchirés souvent en rupture avec la vie que les adultes  ont laissé tombés dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas sont très nocifs pour eux.
Ce sont des éléments qu'on retrouve beaucoup dans la romance young adult. Pourquoi pas ? Mais le risque est d'en faire trop et c'est ce que j'ai ressenti dans avec la série Ella et Micha.

Ici, on est loin d'être dans un monde enchanté mais j'ai trouvé ça plus « digeste » . Le mot n'est peut-être pas celui qui convient mais il retranscrit bien l'aspect lourd que le trop de tragédies amène.
Callie est une jeune fille qui a vécu un drame qu'elle a tu et qui est devenu un secret qui la tue à petit feu (et oui...j'étais inspirée!). Elle s'est marginalisée et la plupart ce sont détournés de cette fille gothique, ne s'attachant qu'à l'aspect négatif qu'elle projetait sans vouloir comprendre ce qu'il l'avait provoqué. Kayden est un jeune homme qui est le contraire de Callie, du moins dans les apparences. C'est un sportif, beau...mais qui cache des secrets que tout le monde s'échine également à ne pas voir...sauf Callie. C'est le point de départ de l'histoire de ces deux-là.
Il n'y a pas de coup de foudre. Cela commence comme une histoire d'amitié mâtinée certes d'un peu d'attirance mais c'est tout. Pas d'étincelles. Petit à petit, ils se découvrent et pour cela ; ils doivent apprendre à se dévoiler... J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure à amener tout cela. Il y a une vraie justesse dans le rythme du récit.
Alors certes, il n'y a pas un personnage qui ne soit pas un écorché, traumatisé par quelques choses (de très gaves)...même les personnages secondaires n'échappent pas à la règle mais ça fonctionne.

La fin (sous forme de cliffangher) est très dure parce qu'on a l'impression que tout dans leur vie n'est qu'injustice. J'ai vraiment accroché et je commande sans attendre le deuxième tome.

Bref

Une romance « d'écorchés » réussie
qui se lit d'une traite.




no 49 : Ne pas se mentir à soi-même



no 3 : Faire ce qu’on veut,
pas ce qu’on pense qu’on devrait faire



Je pose ma bouche sur la sienne et je mords sa lèvre inférieure. Elle soupire de plaisir et mon corps s’éveille. Je caresse ses lèvres avec ma langue. Elles sont chaudes et elles ont encore le goût du whisky. J’ai envie d’elle, envie de lui faire des choses qu’elle n’imagine même pas.
— Tu me rends fou, Callie.
Je l’attrape fermement par la taille et elle me monte dessus. Mon sexe en érection appuie contre elle.
— Kayden…
Je plonge les doigts dans ses cheveux et je l’embrasse dans le cou.
— Callie… Il faut que je t’avoue quelque chose.
Une petite voix me hurle de me taire, mais c’est plus fort que moi.
— Je… je n’ai jamais ressenti ça de ma vie.
— C’est-à-dire ?
— Toi et moi… Je… je n’ai jamais aimé être en couple. Avec toi, c’est différent.
Elle se rassoit à côté de moi.
Je lui ai fait peur. Je savais que j’aurais mieux fait de me taire.
— Je pense qu’on ferait mieux de parler d’autre chose, Kayden.
— Comme quoi ?
— Je ne sais pas… Quelque chose que tu ne regretteras pas demain matin ? Quelque chose qui te fait plaisir ?
— C’est toi qui me fais plaisir, Callie. Tu es la seule et unique personne qui sache me rendre heureux. Le soir où tu m’as sauvé la vie, quelque chose a changé en moi. Ce soir-là, Callie… tu m’as donné envie de vivre.