menu 2

Mes dernières chroniques

The Boy Next Door de Penelope Ward


Sortie : 8 mars 2018
Éditeur : Hugo Roman
Collection : New Romance
Nombre de pages : 340 pages


Amis...Et plus si affinités ?
Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l'intention de tourner la page lorsqu'elle déménage et s'installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d'éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n'avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s'entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.

Mais il n'est pas facile d'éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu'il n'est pas qu'un simple voisin mais également le propriétaire de l'immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu'elle pensait et elle commence à s'interroger sérieusement sur lui.

Pourquoi a-t-il l'air si seul et semble refuser tout engagement ?

Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu'elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l'inquiète. A-t-elle une chance de s'engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?

Leur amitié naissante a-t-elle une chance d'évoluer vers une relation amoureuse ?


  

    Penelope est une auteure américaine, née le 10 juillet 1975. Elle a grandi à Boston avec ses cinq grands frères. Elle a travaillé pendant des années à la télévision avant de raccrocher pour rester avec sa famille à Rhode Island. Step Brother à été classé 3ème dans les meilleures ventes du New York Times.
    Elle a un fille autiste de 11 ans et une fils de 9 ans qui sont les lumières de sa vie.
    Elle a écrit 9 livres.
    https://www.facebook.com/penelopewardauthor
source : babelio



Lecture finie

Ici, j'ai connu le syndrome de « je ne suis jamais rentrée dans ma lecture ».
La faute à des personnages qui ne m'ont pas intéressés outre mesure. J'avais découvert le personnage féminin avec le livre Step Brother. Ma chronique est ici.

Chelsea se retrouvait plaquée par son amoureux qui lui préférait sa demie-soeur...

C'était un personnage secondaire de Step Brother qui n'avait pas été travaillé pour créé un lien avec lecteur. Il me semble... Elle semblait plus tenir un rôle, celui de la petite amie du personnage principal. Elle paraissait sans charisme et je dois dire que ce tome qui lui était pourtant consacré m'a laissé la même impression.

Elle vit son chagrin d'amour comme une rupture dans sa vie. Elle s'ouvre sur d'autres possibles avec son voisin : Damien. Il s'agit d'une amitié « évolutive »...mais j'ai trouvé ça sans saveur, fade avec des très gros cordages au niveau de l'histoire. L'idée de départ était plaisante mais la manière dont l'auteure l'a amené ne m'a pas captivée.

Bref, j'arrête....
Le livre a bien fonctionné et tant mieux
mais pour ma part ce ne fut pas le cas !



Comment est-ce arrivé ?
Des lasagnes surgelées… elles ont brûlé.
Non. Je veux dire… comment c’est arrivé ?
Je lisais un livre dans la baignoire et…
Tu lisais dans le bain, m’interrompit-il, les dents serrées. Tu LISAIS dans le bain pendant que tu faisais cuire quelque chose qui a failli faire cramer tout mon immeuble ?
Non. Tu ne comprends pas. Je…
Damien se précipita vers la salle de bain.
Où vas-tu ?
Je veux voir quel livre est assez important pour que tu prennes le risque qu’il te coûte la vie.
Merde.
Non.
Merde !
Trop tard. Il avait déjà ramassé ma liseuse par terre. Mon cœur battait probablement plus fort que jamais.
Après avoir jeté un oeil au titre et parcouru quelques pages, il se tourna vers moi et se mit à rire, l’air incrédule.
Bien. Très bien. L’appartement a failli brûler pendant que tu lisais une scène où deux types baisent une nana par tous les trous, souffla-t-il avant de reposer la liseuse.
Il ajouta, un demi-sourire aux lèvres :
Petite perverse, va.