menu 2

Mes dernières chroniques

mercredi 7 mars 2018

Princesse Sara, Tome 2 : La Princesse déchue d' Audrey Alwett , Nora Moretti et Claudia Boccato



 

Éditeur : Soleil
Collection : Soleil Blackberry
Sortie : 27 avril 2011
Nombre des pages : 48 pages
    Le père de Sara est mort sans lui laisser un sou. Dès lors, la petite princesse se retrouve réduite au statut de servante. Dans le pensionnat où sa fortune faisait l'admiration de tous, Sara doit se soumettre aux ordres de ses anciennes camarades. Les serviteurs sont quant à eux ravis de se venger sur elle des caprices de cette jeunesses dorée.
Une nouvelle vie commence pour Sara, loin des soieries indiennes et de l'élégance des automates...






Née à Venise, Italie, en 1980, Nora étudie au Lycée Artistique de Venise, puis à l’École Internazionale di Comics. À la fin de sa formation, elle travaille comme illustratrice et dessinatrice sur divers projets (couvertures et dessins pour des magazines et livres, BD, animé, websites, jeux interactifs). Elle publie son premier projet de bande dessinée MONDOMBRA chez Renoir Comics en 2007. La même année, son projet AELIS remporte le «Lucca Comics Project Contest»et se retrouve publié par Panini Comics en 2008. Aujourd’hui, en parallèle de ses albums, Nora enseigne à l’école de BD Venezia Comix. Elle rencontre Audrey Alwett au Festival d’Angoulême en janvier 2008. Malgré la barrière de la langue, la complicité est immédiate et elles signent avec Soleil dans la collection Blackberry PRINCESSE SARA, un album adapté du livre THE LITTLE PRINCESS de F. Hogsdon Burnett.


    Lecture finie
    C'est la période sombre de cette très belle histoire.
    Sara a connu l’opulence mais le tome se finit par l'annonce de la mort de son père. Miss Minchin qui n'appréciait déjà pas beaucoup la jeune fille a l'impression d'avoir été floué. En effet pour rentrer dans les bonnes grâces du père de Sara , elle a avancé beaucoup de fonds qui ne lui seront pas remboursés. Elle a du mal à accepter mais la bienséance l'empêche de jeter à la rue la petite Sara.
De pensionnaire, elle devient une employée exploitée. C'est la faim et le froid qui l'attende. La vie est très dure mais elle peut compter sur ses vraies amies et sur de mystérieux bienfaiteurs.

J'ai beaucoup aimé.
La magie opère mais on a qu'une envie, c'est de connaître la suite donc je vous conseille d'avoir le tome suivant sous la main.











2 commentaires:

Laissez vos commentaires