menu 2

Mes dernières chroniques

lundi 7 août 2017

Sweet Home, Tome 1 de Tillie Cole

Éditeur :Milady
Sortie : 16 juin 2017
416 pages




Mon corps te reconnaît comme celui qui lui fait du bien, mon esprit comme celui dont il a besoin, et mon âme comme celui qui m’est destiné.



Molly, brillante étudiante d'Oxford, n'a plus grand-chose à espérer de sa vie en Angleterre quand elle s'envole pour l'Alabama. Le dépaysement est total, et elle a tout à apprendre de cette nouvelle vie qui s'offre à elle. Tout est si différent ici - plus lumineux, plus vivant. L'étudiante découvre la passion des Américains pour le football et succombe au charme de Roméo, quaterback au corps d'Apollon, mascotte de l'université. Cette rencontre inattendue entre deux êtres que tout oppose va changer sa vie à jamais. Mais ces Roméo et Juliette de temps modernes parviendront-ils à surmonter les obstacles qui se dressent entre eux ? 

 
 Cliquez sur la couverture pour lire les autres chroniques de la série. 
 http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/06/sweet-home-tome-2-sweet-rome-de-tillie.html



Tillie Cole est originaire du nord de l'Angleterre, où elle a grandi dans une ferme, entourée des animaux recueillis par sa famille. Titulaire d'un diplôme en sciences des religions, elle a parcouru le monde en compagnie de son mari rugbyman et enseigné les sciences sociales avant de s'installer à Austin au Texas. Elle a écrit de nombreux romans dans des genres très différents, pour les adultes et les jeunes adultes, rencontrant chaque fois un succès retentissant.
Source Milady



Lecture Finie

Voici le deuxième livre de cette auteure fraîchement traduite en France. Franchement, je ne serai trop vous dire si je l'apprécie ou pas. Je l'ai découverte avec le premier tome de la série Hors-la-loi. J'ai découverte un style avec lequel j'ai accroché mais un univers trop macho. Attention je ne parle pas de viril mais vraiment de macho. L'image de la femme n'est pas très flatteuse. A la fin de ma lecture, je ne savais pas trop quoi penser tant il y avait des choses qui m'avaient plu et d'autres qui m'avaient vraiment fait tiqué.
Ici, on est certes dans un autre registre New Adult mais pour ce livre, j'avais quelques réticences...Je les ai encore malgré le fait que cette romance-ci m'a énormément plu. Et pourtant, elle reprend les éternels thèmes du genre : le bad boy riche et beau gosse de la fac (en plus d'être le sportif le plus adulé du campus) VS l'oie blanche pauvre...Rien de nouveau sous le soleil sauf que là la mayonnaise a vraiment pris grâce a un écriture très fraîche, très prenante.
J'ai dévoré cette histoire hautement lacrymale et improbable...
Pourtant, tout comme Hors-la-loi, j'ai retrouvé le côté « too much ». C'est à dire que l'auteure abuse de certains ingrédients racoleurs.

Bref, une romance New Adult qui ne vous proposera pas une histoire très originale mais qui aura le mérite d'un style extrêmement prenant.



— Tu me plais, c’est tout. Toi.
— C’est ce que je pige pas, justement. Pourquoi est-ce que je te plais, moi ? Ce que je suis au fond, ça n’a jamais branché personne : je suis sur les nerfs à longueur de temps, je suis possessif, les sentiments c’est pas mon fort… Je ne comprends pas ce qui te plaît tant chez moi.
— Je suis la première que ça branche, alors, parce que je te veux, toi, et je ne demande rien en échange. Pourquoi est-ce qu’on désire quelqu’un ? Mon corps te reconnaît comme celui qui lui fait du bien, mon esprit comme celui dont il a besoin, et mon âme comme celui qui m’est destiné.
La tension quitte aussitôt ses épaules, et un sourire hésitant se dessine sur ses lèvres.
— On est foutus, pas vrai, Shakespeare ? susurre-t-il presque, irradiant une aura de quiétude accomplie.
Un sentiment d’apaisement nous grise tous deux.
— C’est un euphémisme.
— Viens par là, toi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires