menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 6 juillet 2017

Callie & Kayden, Tome 2 : Rédemption de Jessica Sorensen

 
Éditeur : Hachette Black Moon
Sortie : 1er juillet 2015
288 pages



La torture.
La souffrance.
Tout ce qui reste de ma vie.





Pour échapper à leur environnement et à leurs ennuis familiaux, Callie et ses amis Seth et Luke décident d’aller passer Noël en Californie. Ils emmènent Kayden avec eux. Ce sera l’occasion pour Callie de renouer des liens avec Kayden dont il s’est volontairement éloigné depuis qu’il a été hospitalisé. Entre confessions à cœur ouvert et étreintes passionnées, Callie et Kayden en arrivent à une conclusion : pour se libérer de leurs souffrances, il est temps pour chacun de faire éclater la vérité, de mettre leur passé de côté pour, enfin, pouvoir s’aimer…




Jessica Sorensen est une romancière américaine.
Son roman "Le Secret de Ella et Micha" a connu un grand succès aux Etats-Unis.
En 2014 sort "Jamais sans toi".

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/03/the-coincidence-tome-1-coincidence-of.html



Cliquez sur la couverture pour accéder à la chronique.


Lecture finie

Une suite que j'ai mis du temps à lire mais que j'avais vraiment envie de découvrir après un très bon premier tome.
J'ai lu déjà quelques romances de Jessica Sorensen. Je disais dans la chronique du tome 1 que c'est la série que j'ai préféré. Pourquoi ? Essentiellement parce que c'est une auteure qui a des jeunes héros très (trop) torturés. C'était aussi le cas ici mais elle arrive quand même à ce que cela ne tombe pas dans le malsain. Sentiment désagréable que j'avais eu pour son autre série à succès Ella et Micha.
Ici nos deux héros ont subi des traumatismes et vivent encore l'enfer pour différentes raisons. Pas de Spoilers. Il faudra seulement me croire sur parole : c'est du lourd. Peut-être même un peu trop...

On se noie dans ces destins tragiques. On est un peu dans ces types de récits très larmoyants que je n'apprécie pas outres mesures. Le syndrome Cosette dont je vous parle souvent, vous voyez ? J'avais aimé cependant la trame narrative qui avait laissé présager des rebondissements.
En gros, on avait un premier tome avec des personnages torturés mais ça ne définissait l'histoire en elle-même qui avait d'autres cordes à son arc. Notamment une histoire qui ne reposait pas uniquement sur le mélo et des personnages riches très bien écrits .

Seulement voilà, le tome 2 qui est beaucoup plus court n'use que de cette corde larmoyante dont je ne suis pas friande.
Kayden vit l'enfer. Kayden vit l'enfer. Kayden vit l'enfer, etc, etc, etc...Ce désespoir qui justement n'avait pas été trop présent dans le premier tome est ici diffusé en dose massive.

J'ai eu envie de connaître la fin de cette belle romance. D'autant que le 1er tome se finit sur un cliffangher qui voudra que le lecteur se jette sur cet opus mais je dois avouer que j'ai été déçue de cette suite. Que c'est triste et pas crédible !
J'ai eu l'impression que Jessica Sorensen voulait montrer tous les affres et les souffrances de l'adolescence. Les parents ont toujours tout faux. Ils sont soit à côté de la plaque, soit ils sont les bourreaux de leurs enfants. Que c'est triste !

Le happy end de la fin n'est pas arrivé à me sortie de la déprime dans lequel ce livre m'avait plongé !
Avis aux mélancoliques aux idées noires, ce livre est pour vous !



J’aimerais barrer le numéro quarante-quatre de ta liste.
Je l’embrasse dans le cou. Elle pousse un soupir tandis que je lui lèche la peau.
Quarante…-quatre ?
« Se gaver de chocolats, faire l’amour toute la journée… ».
Je glisse une main sous son soutien-gorge. Elle gémit de plaisir.
Celui-là est réservé pour la Saint-Valentin.
Et alors ? On a le droit de fêter ça en avance.
Comme tu veux…
J’enroule un bras autour de sa taille. Elle ferme les yeux.
Callie ne me ment pas : elle est vraiment prête à tout pour moi. Elle a dévoilé son secret, bravé ses peurs, et elle m’a même avoué ses sentiments. Et, bien que je ne sois pas encore capable de lui rendre la pareille, je le sens au plus profond de moi : j’aime cette fille de tout mon cœur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires