menu 2

Mes dernières chroniques

samedi 6 mai 2017

The Vanishing Girl, Tome 1 : The Vanishing Girl de Laura Thalassa

 
Éditeur : Amazon Crossing
Sortie : 21 mars 2017
342 pages






Ember, il n'y a pas de roses sans épines. 




 




Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !


Née et élevée à Fresno, en Californie, Laura Thalassa a passé son enfance à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D’une imagination débordante, il s'avère qu'elle adore aussi écrire et passe désormais ses journées à coucher sur papier ses romans, qui vont de la bit-lit au young adult.
Laura Thalassa vit actuellement à Santa Barbara, en Californie, avec son fiancé l'écrivain Dan Rix. Quand elle n'est pas occupée à écrire, vous pouvez la trouver sur www.laurathalassa.blogspot.com.




Un livre qui vaut d'être connu.

Pourquoi ?

Déjà l'histoire est très novatrice. Ember est une jeune femme de 18 ans qui se téléporte dès qu'elle s'endorme depuis le début de l'adolescence. Pas longtemps. Juste 10 minutes. Elle ne contrôle pas ce voyage qui la fait se retrouver dans des situations souvent fâcheuse. Elle cache tant qu'elle peut cette aptitude mais malheureusement elle est dépassée et retrouvée.
Et oui car elle est loin d'être la seule à posséder cette faculté. Le gouvernement l'oblige à intégrer un centre secret où elle se retrouve parmi ses pairs. Le but est de faire d'elle un parfait soldat.
Ça c'est le souhait du gouvernement américain car le sien est de retrouver sa liberté...
Tout le scénario du livre repose sur des mystères que la jeune femme devra élucider. Ses origines, son avenir...Le livre repose sur des faux-semblants et une théorie du complot vraiment bien fichue.

Bien sûre, je verrouille ma bouche a double tour mais je vous dis que Laura Thalassa a pris un malin plaisir à jeter le doute sur le lecteur. Ainsi, on voit cette aventure sous le prisme d'Ember et à chaque fois on se demande si elle peut faire confiance à telle ou telle personne. Tout le monde ment. Personne ne fait confiance à personne. Dans ces conditions, la vérité sera très difficile à trouver.

Rien que pour cela, The vanishing girl vaut le détour. L'histoire est vraiment bien fichue. Elle avance avec deux vitesses parallèles de lecture très intéressantes. Au départ, elles sont très opaques mais elles se rejoignent au fur et à mesure. Je m'explique. Il y a un premier fil conducteur avec la vie d'Ember au centre d’entraînement. Elle lève au fur et à mesure les secrets qui entourent les téléporteurs mais il y a aussi un deuxième fil conducteur, celui-ci avance au grès de son sommeil. Ces 10 minutes où la jeune femme se téléporte et comprend au fur et à mesure d'autre vérités. C'est vraiment bien fichu.

Les personnages sont très bien campés et la relation qu'Ember noue avec son binôme, Caden est vraiment un sans faute pour l'auteur. Elle a vraiment réussi a faire évolué intelligemment et de manière très crédible cette relation à part, à bien des niveaux. Et puis la romantique en moi a été gâté avec cette belle romance.

Bref, un premier tome extrêmement bien réussi qui se finit de manière très abrupte, plongeant le lecteur dans l'attente fébrile du deuxième tome.
Je le conseille aux fans de littérature young adult et d'action.


" - Tu n'es pas un officier de police, déclarai-je.
Il sourit.
- Non, en effet.
Mon cœur fit un bon dans ma poitrine.
- Tu travailles pour le gouvernement ?
Son sourire se fit rusé.
- On pourrait dire ça.
- Donc tu es venu avec ces agents pour me capturer ?
Il releva une jambe pour n'avoir plus qu'un genou à terre et laissa pendre son bras pardessus.
- Je ne suis pas venu avec eux, mais je travaille avec eux. (Il s'exprima sur un ton délibérément nonchalant pour poursuivre.) Et quand il m'ont dit qu'ils avaient trouvé ma paire, j'ai demandé à être sur place pour t'emmener.
Paire ?
Il me parcourut rapidement du regard.
- Je dois dire que tu ne m'as pas déçu. Pas du tout.
Je fus étrangement tentée de rougir à ces paroles.
Il se leva et consulta sa montre.
- On dirait que notre temps est presque écoulé, princesse.
- Arrête de m'appeler comme ça.
Une étincelle malicieuse s'allume dans ses yeux.
- Mais c'est tellement drôle de te mettre en rogne.
Voyant que je lui lançais un regard mauvais, il soupira comme si sa vie était un véritable calvaire.
- On se voit ce soir, Ember.
Il connaissait mon nom. Je haussai les sourcils, en ignorant la façon dont ma peau s'échauffait.
Sa montre bipa à deux reprises, et il disparut."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires