menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 23 mai 2017

Runes, Tome 1 : Runes d'Ednah Walters

 
Éditeur : Firetrail Publishing
Sortie : 11 février 2016
358 pages






Qu’attends-tu de moi ?
Tout. 






Raine Cooper, une jeune femme de dix-sept ans, traverse une période difficile, entre la disparition de son père, le comportement fantasque de sa mère et le déménagement prochain de son petit ami. La dernière chose dont elle a besoin en ce moment, c'est l'arrivée de Torin St James, un nouveau voisin mystérieux au sourire taquin qui la fixe avec insistance dès qu'elle croise son regard.
Raine est attirée malgré elle par le charme ténébreux de Torin, jusqu'à ce qu'il lui sauve la vie à l'aide de marques étranges. Elle comprend alors qu'il est différent des autres. Or depuis qu'il l'a guérie, quelque chose a changé en elle. En proie à des sentiments contradictoires, son cœur balance : doit-elle le fuir ou tomber dans ses bras ?
Effrayée par ce qui lui arrive, elle décide d'en savoir plus sur cet énigmatique jeune homme. Mais plus elle s'approche de la vérité, plus ce qu'elle découvre se révèle sinistre. L'histoire de Torin est liée à une mythologie ancestrale et elle s'y retrouve mêlée contre son gré. Raine et ses amis sont en danger. Elle doit choisir son camp, mais le mauvais choix pourrait lui coûter la vie.

Ednah Walters est diplômée de chimie (PhD), mais elle a choisi d'être mère au foyer pour s'occuper de ses cinq enfants. Elle est aussi auteure à succès consacrée par le USA Today. Elle aime inventer des héros imparfaits et des femmes amoureuses. Sa série primée, best-seller international pour jeunes adultes, est une aventure paranormale et sentimentale. Elle commence avec le roman Runes et comprend six tomes à ce jour. Le dernier, Witches, publié en anglais en mars 2015, a remporté le prix des lecteurs Readers' Favorite Book Awards. Une nouvelle série dérivée a vu le jour avec Demons, premier tome de la série Runes Companion (Eirik, tome 1). Demons raconte l'histoire du meilleur ami de Raine, son ancien amoureux, Eirik Seville. The Guardian Legacy Series, sa série de best-sellers internationaux, fantasy urbaine pour jeunes adultes, présente les Nephilim, enfants des anges déchus. La série commence avec Awakened et compte quatre livres à ce jour. Le dernier tome, Forgotten, fut publié en anglais en juin 2015. Ednah Walters écrit également des romans sentimentaux contemporains sous le nom de E. B. Walters. La série The Fitzgerald Family commence avec Slow Burn et comprend six tomes. Sa nouvelle série, Infinitus Billionaire, s'ouvre sur le roman Impulse, publié en anglais en janvier 2015. Le tome 2, Indulge, fut publié le 4 août 2015 et Intrigue, le tome 3, sortira début 2016. Qu'elle écrive sur les Valkyries, les Norns et les Grimnirs, ou encore sur les Gardiens, les Démons et les Archanges, l'amour, la famille et l'amitié occupent toujours une place prépondérante dans l'ensemble de ses


Lecture finie

Une série qui me faisait de l’œil depuis un moment mais je ne sais pas trop pourquoi, je la mettais toujours de côté....


Après avoir lu le 1er tome, je pense que j'ai eu vraiment tort. J'ai passé un excellent moment auprès de Raine et Cooper.

Retour sur une petite ville américaine et le quotidien tout tracé d'une jeune lycéenne. Enfin, tout n'est pas tout rose dans la vie de Raine. La jeune fille est sans nouvelle de son père depuis trois mois. IL est porté disparu depuis un accident. Elle hésite à encore espérer ou à admettre sa mort.
Elle peut compter pour surmonter cette épreuve sur sa meilleure amie et sur Eirik qu'elle connaît depuis l'enfance. Elle lui porte des sentiments forts et décide de passer à l'étape suivante. Le meilleur ami a l'air d'apprécier l'idée mais tout se précipite avec l'arrivée d'un mystérieux voisin. Torin.
Alors bien sûre l'auteur nous a concocté un Book boy friend aux petits oignons. Il n'est pas beau. Il est plus que ça...En tous cas pour Raine qui perd tous ses moyens en sa présence.
Elle qui est d'une nature à tout planifier ne l'avait pas vu arriver. D'autant que Torin n'est pas seulement que le beau voisin, il est beaucoup plus que ça...
Et oui le roman est une romance young adult Fantasy qu'on pourra trouvà en librairie à côté de la géniale série Lux de Jennifer L. Armentrout. Il y a d'ailleurs beaucoup de ressemblances même si on est loin du copié-collé. On a un univers fantasy très riche qui s'inspire beaucoup de la mythologie nordique.

Est-ce que j'ai aimé ?

Vous vous douterez que oui.
J'ai apprécié d'être plongé dans l'histoire dès les premières pages. Même si l'univers proposé est riche, il n'y a pas de mise en place laborieuse. L'écriture est rapide et fluide. Elle va à l'essentiel et l'action et largement mis en avant comme ...la romance.

Et oui, un bon roman est un roman avec une belle histoire d'amour ! Alors chuuuut...je vous laisse apprécier cette histoire d'amour hors du commun qui deviendra de plus en plus addictive au fur et à mesure de la lecture !


Bref, c'est un roman young adult qui a su sortir son épingle du jeu, ce qui est loin d'être évident dans ce secteur aux très nombreux titres.

Je pense que c'est essentiellement grâce à la reprise d'éléments qui fonctionnent comme Jennifer L. Armentrout l'a bien compris avec un héros mystérieux et une histoire d'amour impossible mais il y aussi l'univers propre qu'amène Ednah Walters



Il me caressait le bras du bout des doigts. Je frissonnai. Ses mains se posèrent sur mes hanches, puis il pencha la tête et enfouit son visage dans mes cheveux.
Je ne m’attendais pas à toi quand je suis arrivé ici, Frimousse. C’était censé être un travail de routine, mais maintenant, c’est devenu tellement plus.
Je m’adossai à lui. J’avais envie d’apaiser la douleur que trahissait sa voix, mais j’ignorais comment m’y prendre.
Mais je suis avec Eirik.
Ce n’est pas le bon pour toi, dit-il d’une voix grave et intense.
Je l’ai toujours connu. Il me comprend.
Une seule de ses caresses suffit-elle à te faire frémir ?
Ses doigts remontèrent le long de mon bras nu. Son toucher était aussi léger qu’une plume, et pourtant il allumait un feu ardent en moi. Je fermai les yeux. Mon corps tout entier était pris de tremblements. Il souleva les cheveux de ma nuque, inclina la tête et déposa un baiser sur ma peau. Je fus envahie par une vague de chaleur.
Est-ce la première personne à laquelle tu penses quand tu te réveilles le matin et la dernière que tu vois avant de t’endormir ?
C’était à Torin que je pensais chaque soir et chaque matin. J’ouvris la bouche pour le lui dire. Lui confier qu’il était tout ce que j’avais toujours recherché chez un homme. Pourtant, j’étais incapable de parler.
Tu sais ce que je veux lui faire chaque fois que je le vois te toucher ? Chaque fois qu’il t’embrasse ? J’ai envie de lui arracher la tête.
Il me fit pivoter et m’attira contre lui. Je plongeai le regard dans ses magnifiques yeux saphir, où je fondis et coulai à pic. Son doigt effleura ma mâchoire, puis mes lèvres. Une envie que je n’avais encore jamais ressentie me submergea et je me cramponnai à sa chemise pour ne pas tomber. Il baissa la tête et je retins ma respiration. Tous mes sens étaient orientés vers lui.
Enfin, nos lèvres se rejoignirent.
Son baiser produisit un picotement qui se répandit le long de ma peau. Il me mordilla la lèvre et je tressaillis avant d’abandonner ma bouche à son contact. Il me lécha délicatement les lèvres pour apaiser la morsure, puis sa langue les franchit et se fraya un chemin jusqu’à la mienne. C’était la première fois que je sentais son goût et mon monde en fut bouleversé. J’eus l’impression que je cessais d’exister. Je faisais partie de quelque chose de grand, de meilleur et d’éclatant.
Il gémit et approfondit son baiser. Ses bras se resserrèrent autour de moi pour m’attirer tout contre lui. Je lâchai alors sa chemise pour lever les mains et les déposer autour de son visage. Je me sentais entière. C’était l’émotion que je brûlais de ressentir dès l’instant où il s’était arrêté devant chez moi. Il s’écarta de ma bouche un instant, pendant lequel il couvrit mon visage et mon cou d’une pluie de baisers. Mais je n’étais pas prête à le laisser partir et je ramenai sa bouche contre mes lèvres. J’avais la tête qui tournait et tout mon corps tendait vers une concrétisation que je ne comprenais pas.
Il détacha ses lèvres des miennes et posa sur moi un regard ardent. Sa respiration était lourde. L’effet que produisait sur lui notre baiser me remplit de joie.
Tu m’appartiens, Frimousse, déclara-t-il.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires