menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 16 février 2017

Le livre du mois #3




 
Afficher l'image d'origine 

Addison Stone est morte dans des circonstances mystérieuses : suicide ou meurtre ? L’auteure endosse le rôle d’une journaliste qui veut faire la lumière sur la fin tragique de cette étoile filante. Tour à tour, elle interroge toutes les personnes qui ont croisé la route d’Addison : parents, professeurs, meilleure amie et ex-petits amis vont nous livrer leur portrait de la jeune artiste et de sa vie… Ce portrait troublant est magnifiquement servi et enrichi par une iconographie foisonnante et une mise en page entièrement en quadrichromie.







Pourquoi ce livre ?

 
Je vous propose la vie inachevée d'Addison Stone d'Adele Griffin. Je l'avais lu pour en faire une chronique pour un webzine Songe d'une nuit d'été.
J'en avais entendu parlé avant mais je ne sais pas si j'aurais fait le pas et si je l'aurais acheté...J'aurais râté un livre vraiment culte. Pourquoi ? C'est un ovni. Je n'avais jamais lu un livre qui se rapproche de celui-ci tant sur la forme que sur le fond.
Je vous renvoie à mon article ICI, mais sachez que c'est un de ces livres qu'on adore ou qu'on déteste...ceux qui ne peuvent pas laisser indifférent.





"À la fin du cours, je leur ai donné un devoir à préparer pour la prochaine fois : choisir un souvenir et le raconter avec sa voix de l'époque. Un paragraphe ou une page, pas plus. À m'envoyer à mon adresse e-mail avant vendredi 17 heures. Le devoir d'Addison est arrivé à 17 h 13.

"Je suis la dernière. Je suis en retard. Je tire ma chaise pour être plus à l'aise. Je suis invisible et exposée. Mes mots sont un mur. Toute ma vie, j'ai été deux personnes. Je suis moi et je suis elle. On m'a demandé de choisir un moment, mais mon passé m'intéresse-t-il ? Pourquoi me retournerais-je, alors que j'avance en titubant ? J'ai surtout peur de ne pas réussir à me rattraper. Je suis toujours presque à court de temps."

Un instant plus tard, j'ai reçu un second message d'Addison :

"J'arrête votre cours."

Et ce fut terminé." 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires