menu 2

Mes dernières chroniques

samedi 8 avril 2017

Minuit, Tome 14 : Aube Rebelle de Lara Adrian

Éditeur : Milady

Sortie : 17 février 2017





Zael est un guerrier atlante...


Zael est un guerrier atlante, immortel et loyal dans l’âme. Son unique allégeance va à son peuple. Pourtant, il devra choisir entre la loya
uté envers les siens et le désir qu’il ressent pour Brynne, membre de la Lignée farouchement attachée à sa famille et prête à tout pour les protéger. Car Brynne est piégée dans une lutte mortelle contre un puissant ennemi qu’elle est bien décidée à traîner devant la justice... à n’importe quel prix.


 
 

Quand elle était enfant, Lara Adrian avait pour habitude de dormir avec ses couvertures autour de son cou car elle avait peur que des vampires viennent la mordre la nuit. Plus tard, sous l'influence de Bram Stoker et Anne Rice, elle s'est demandée si sa peur ne pouvait pas devenir autre chose : un désir secret d'évoluer dans un monde plus sombre, de vivre un rêve dangereux et sensuel avec un homme séduisant, puissant et surnaturel. C'est la combinaison entre la peur et le désir qui vont alimenter les fantasmes de Lara à ce jour et qu'elle explore dans la saga Minuit, best-seller du New York Times, une série de romans de romance vampirique.

Sa famille remonte au Mayflower et descendante de la cour du Roi Henry VIII, Lara Adrian vit avec son mari dans la région côtière de la Nouvelle-Angleterre.
   Cliquez sur la couverture
pour lire les autres chroniques de la série.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/11/lara-adria-minuit-tome-1-baiser-de.html# http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-2-minuit-ecarlate-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-3-lalliance-de-minuit-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-4-le-tombeau-de-minuit-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-5-le-voile-de-minuit-lara.html
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-6-les-cendres-de-minuit.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-7-les-ombres-de-minuit-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-8-captive-de-minuit-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-9-au-dela-de-minuit-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2013/12/minuit-tome-95-un-avant-gout-de-minuit_30.html
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-10-apres-minuit-de-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-11-le-fil-de-laube-de-lara.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2014/01/minuit-tome-12-crave-night-de-lara.html  http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/10/minuit-tome-13-le-lien-de-minuit-lara.html#links


 
Lecture finie

Vous remarquerez au premier coup d’œil que c'est une chronique light. Elle montre tout l'intérêt de ce 14ème opus.

Le postulat de départ pouvait argument sembler intéressant mais il n'en est rien.
Il faut dire que depuis peu il y a de nouveaux personnages, les Atlantes sont venus rejoindre la population des vampires et je trouve que c'est du grand n'importe qui. La série montre une nouvelle génération qui manque sérieusement d'intérêt et de crédibilité.
Bien sûr, la romance n'emprunte jamais les chemins du réalisme mais elle doit quand même sembler cohérente.
Il faut dire que déjà pour Lara Adrian, la population vampire originelle est une population extra terrestre ! Rien que ça. Pourquoi pas même si je trouve que ça ne cadre pas avec l'ensemble de l’œuvre. Mais la population atlante c'est vraiment mais vraiment trop tiré par les cheveux.
A trop donner dans des explications biscornues, Minuit le devient aussi .
Zaël est un Atlante. Il tombe sous le charme de Brynne qui est membre de la lignée mais elle est aussi autres choses...Il y a toujours une surenchère qui décrédibilise le récit.
Je n'y ai pas cru. Je ne suis pas rentrée dans le récit. Ces personnages m'ont semblé artificiels et je n'ai pas cru une seconde à leur romance...

Je ne sais pas si la traduction a un rôle dans mon sentiment mais j'ai trouvé que les tournures de phrases, notamment les dialogues entre les deux amoureux étaient lourdes et très kitsch.

Bref, j'arrête là. Je ne sais pas si je continuerai la série. Est-ce un accident de parcours ou est-ce la nouvelle orientation de la série ? Dans tous les cas, ce 14ème est une vraie déception.





Vous savez, le vrai plaisir du single malt réside dans ses nuances. Comme pour beaucoup d’autres plaisirs, si vous vous précipitez, vous renoncez au meilleur. (Il sourit.) Personne ne vous a jamais dit ça ?
Elle fronça les sourcils, lui prit le verre des mains et le posa sur le comptoir devant elle.
— Je préfère agir à ma guise.
Zael gloussa.





Cela faisait des milliers d’années qu’Ekizael parcourait la planète, sans jamais perdre de vue l’effet que son corps musclé et son visage ciselé, bronzé et éternellement jeune produisaient auprès de la gent féminine. Ses traits d’Atlante sans le moindre défaut et sa sensualité surnaturelle avaient toujours fait partie de son charme.
En tout cas, c’était ce qu’il n’avait jamais cessé de croire… jusqu’à ce qu’il croise Brynne Kirkland.
Comme lors de leur première rencontre quelques jours auparavant à Washington, cette femelle de la Lignée splendide mais malheureusement très collet monté ne semblait pas le moins du monde sous son charme.
Elle lui lança un regard noir tandis qu’il se glissait sur le tabouret à côté d’elle, dont il avait chassé le précédent occupant quelques instants plus tôt d’un ordre mental.
— Qu’est-ce que vous buvez, ma belle ?
Elle ne répondit pas et il comprit que sa familiarité la dérangeait tout autant que sa présence. Elle fixa ses yeux d’un vert profond sur lui tandis qu’il s’emparait de son verre vide. Il huma l’odeur de fumée et de tourbe du whisky de qualité supérieure qu’elle venait de s’enfiler comme d’autres s’enfilent des verres de tequila.
— Vous savez, le vrai plaisir du single malt réside dans ses nuances. Comme pour beaucoup d’autres plaisirs, si vous vous précipitez, vous renoncez au meilleur. (Il sourit.) Personne ne vous a jamais dit ça ?
Elle fronça les sourcils, lui prit le verre des mains et le posa sur le comptoir devant elle.
— Je préfère agir à ma guise.
Zael gloussa.
— C’est ce que je vois. Et c’est pour ça que vous restez dans votre coin à descendre verre sur verre et à rendre fous tous les mâles au sang chaud de ce bar ?
Il en savait quelque chose : il était l’un d’entre eux. Il lui avait fallu faire un effort de volonté considérable pour s’empêcher jusque-là de venir la revendiquer, même si elle s’y serait certainement opposée. Brynne aurait pu choisir n’importe quel homme à son goût, même s’il n’était pas certain qu’elle en soit consciente. Et lors de leur conversation à Washington, elle avait mis un point d’honneur à lui faire comprendre qu’il ne serait jamais dans la course.
Zael n’en était que plus déterminé à en découvrir la raison.
Elle laissa échapper un petit grognement d’indignation tout en se retournant sur son tabouret pour lui faire face.
— Je ne reste pas dans mon coin. En fait, j’essayais de prendre du bon temps… jusqu’à ce que vous vous pointiez. Ça fait combien de temps que vous êtes là ?
— Assez longtemps pour vous avoir vue faire preuve d’un manque de jugeote deux fois de suite.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires