menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 27 décembre 2016

Nord et Sud (2004)



I hope you realize that any foolish passion for you on my part
is entirely over. 
I’m looking to the future...



Dans les années 1850, Margaret Hale et ses parents abandonnent le presbytère de Helstone, dans le sud de l'Angleterre pour Milton, une ville manufacturière du Nord où Mr Hale, qui a décidé de quitter le clergé officiel, est assuré de trouver un emploi de professeur. La famille s'efforce de s'adapter aux coutumes difficilement compréhensibles pour elle, de la ville industrielle, entrant en relation avec les riches et entreprenants Thornton, propriétaires d'une importance manufacture de coton.
John Thornton, le patron, devient l'élève et l'ami de Mr Hale, mais se heurte à Margaret, scandalisée par son intransigeance et la misère dans laquelle vivent les ouvriers. Elle, de son côté, devient l'amie de Bessy Higgings, une ouvrière de son âge, et de son père, un responsable de l'Union qui programme bientôt une grève longue et dure. Mais la grève se termine dramatiquement et la succession de deuils qui accable Margaret l'éloigne de Milton.
L'intrigue amoureuse entre la fière Margaret, pleine de préjugés contre le Nord, et le charismatique Thornton, chevalier de la jeune industrie cotonnière, se noue dans le cadre d'une grande fresque industrielle où l'amitié et les relations familiales ont aussi leur rôle à jouer.



                                                 



Pour les fans de Jane Austeen ou des sœurs Brontë, il s'agit d'une série incontournable. La passion est palpable dès que John pose les yeux sur Margaret ou peut-être un peu après car leur 1ère rencontre est quelque peu explosive.




En tout cas la série m'a complètement séduite et est devenue une de mes valeurs sûres en matière de passion. Dans celle-ci, pas de baisers fiévreux ou de scènes de sexe. Toute la passion se manifeste dans les regards de John Thornton et il vaut le détour .
Je vous mets une vidéo.