menu 2

Mes dernières chroniques

lundi 12 décembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous? #45


 

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.  
 
On répond comme chaque lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ? 
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.
Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
Deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy, The Revolution of Ivy clôt une saga dystopique où une série de trahisons et de complots meurtriers se met en travers du chemin d’un duo à l’alchimie saisissante. Découvrez le destin d’Ivy, assassin devenue survivante !




Six mois de voyage vers Mars. Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer.
La nouvelle saga-thriller de Victor Dixen, lauréat du Grand Prix de l'imaginaire en 2010 et 2014.

Il est trop tard pour regretter...
Le projet le plus fou.

Dans un futur proche. Le fonds d'investissement privé Atlas a racheté la Nasa avec l'intention affichée de relancer la conquête spatiale grâce au programme de téléréalité le plus ambitieux de tous les temps : le programme Genesis. Six filles et six garçons âgés de 17 à 20 ans ont ainsi été sélectionnés parmi des milliers de candidats de tous les pays pour établir la première colonie humaine sur Mars. Ils sont en pleine santé, assoiffés d'aventure, parfaitement entraînés pour la mission qui les attend. Mais, surtout, ils sont tous orphelins, sans attache, sans promesse d'avenir sur la planète qui les a vus naître... sans famille pour intenter un procès si les choses tournent mal. Ils effectueront les six mois de voyage en aller simple dans deux compartiments séparés du vaisseau Cupido, à destination de Phobos, la lune de Mars. Avec un objectif : trouver le partenaire avec qui enfanter, sous l'oeil inquisiteur des caméras qui filment le vaisseau 24 heures sur 24.

Le jeu de séduction le plus sensationnel.

Ainsi commence un show d'une ampleur jamais vue, financé avec les investissements colossaux des annonceurs, les droits de diffusion monnayés à prix d'or et les dons des spectateurs encouragés à envoyer de l'argent à leurs candidats préférés pour leur permettre d'« acheter » les meilleurs habitacles déjà largués sur leur nouvelle planète. Après chaque passage dans le minuscule parloir qui permet aux passagers de communiquer sans se toucher pendant six minutes, les filles doivent remonter à la production leur classement personnel des prétendants, et elles sont elles-mêmes secrètement classées par chaque garçon. Les préférences ultimes seront dévoilées à l'arrivée sur Phobos et les couples définitifs mariés avant le grand saut dans le puits gravitationnel de Mars, ou ils seront sommés de procréer aussitôt.

Le mensonge le plus effroyable...


 
à voir...

 

5 commentaires:

  1. En mode YA cette semaine =)
    Belle semaine livresque !

    RépondreSupprimer
  2. Il serait temps que je me décide à lire la série de Amy Angel.
    Passes une excellente semaine de lecture.

    RépondreSupprimer
  3. ♦ Bonne semaine et belles lectures.

    RépondreSupprimer
  4. Mon dieu, ça y est, tu es en route pour mars ! Je te souhaite un agréable voyage. Bon j'ai cru comprendre que ta lecture du second tome de ce book of ivy ne t'avait pas emballé. J'espère que Phobos te plaira plus.
    Très très belle semaine Amanda et de gros bisous !

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Laissez vos commentaires