menu 2

Mes dernières chroniques

mercredi 10 août 2016

When a Man Loves


 Date de diffusion : du 03/04/2013 au 06/06/2013
Réalisé par : Kim Sang Ho
Scénariste : Kim In Yeong
Genre : Mélodrame - Romance
Casting : Song Seung Heon (Han Tae Sang), Shin Se Gyeong (Seo Mi Do), Yeon Woo Jin (Lee Jae Hee)
Chaîne TV : MBC
Nationalité : Corée du Sud
Format : 20 épisodes de 65 minutes

 
 
Alors qu'il était encore enfant, Han Tae Sang a été abandonné par sa mère qui ne pouvait rembourser ses lourdes dettes. Suite à cet épisode douloureux, il devient malgré lui un gangster essayant par tous les moyens de retrouver celle-ci.
Mais un jour durant son travail, il fait la rencontre d'une femme nommée
Seo Mi Do se trouvant être la fille d'un homme dont il était à la recherche. Il tombe aussitôt sous son charme et décide d'annuler la dette de son père.

Après un combat acharné contre son boss dans le but de sauver
Seo Mi Do, il décide d'adopter une nouvelle identité et devient alors un célèbre homme d'affaires.
Mais il rencontre à nouveau
Soe Mi Do et la prend sous son aile en l'engageant dans son agence. Cependant, Baek Seong Ju, l'ex-femme de son ancien boss éprouvant des sentiments pour lui et prête à tout pour l'obtenir, et son protégé Lee Jae Hee s'éprenant lui aussi de la belle Soe Mi Do, leur relation se trouvera alors mise à rude épreuve.
Source : nautiljon

 

 
Il s'agit d'un drama que j'ai littéralement détesté. 
 
Pourquoi ?

Essentiellement parce que l'histoire et SURTOUT le personnage principal féminin m'ont exaspéré.

Je reviens sur le postulat de départ : Le héro est un orphelin qui a grandit une partie de sa vie auprès de gangsters qui ont fait lui l'homme de main d'un usurier. Celui-ci veut récupérer l'argent qu'il a prêté à un libraire un peu paumé. Sa fille s'interpose et pour payer les dettes de son père elle propose de se vendre au héros. Bien sûre, il refuse (car c'est quelqu'un de bien malgré les apparences) et lui permet de rembourser la dette de son père à son rythme. Il va même jusqu'à financer les études universitaires de la jeune femme.
Il tombe bien évidemment amoureux d'elle et change radicalement de mode de vie. Il sait toute relation entre eux impossible et s'éloigne d'elle. Il la retrouve plusieurs années après et décide, devenu un riche et honnête homme d'affaires de la conquérir.

Le postulat de départ, je l'ai ADORE. J'ai craqué littéralement pour ce héros au passé sombre qui se voit refuser toute chance de bonheur depuis si longtemps.

Mais le drama ne joue pas ces cartes là car arrive peu de temps après le jeune frère de son meilleur ami qu'il a pris son aile durant de nombreuses années. Il va y avoir dès lors un triangle amoureux. Pourquoi pas ? Ce que j'ai détesté c'est la personnalité de l'héroïne qui est quelqu'un de « nocive ». Elle fait du mal aux deux hommes qui l'aiment. Elle se joue de leurs sentiments. Alors on peut se dire de loin que c'est parce qu'elle est indécise - oui - mais dans le drama ça apparaît comme pervers. Le héros l'aime profondément depuis le début. Il est prêt à risquer sa vie pour elle. Elle passe son temps à le rabaisser, à lui faire du mal. Voilà ce que j'en entends quand je dis qu'elle est nocive. Elle profite de ses sentiments et ne lui donne rien en retour. Il y a en plus un crescendo dans les rapports malsains qu'elle entretient avec lui qui m'ont fait la détester. C'est bien la première fois qu'une héroïne m'est autant antipathique mais elle est TOTALEMENT insupportable. Elle brise ses deux hommes par son égoïsme et son incapacité à choisir.
Je suis assez étonnée de ce personnage qui est pourtant LE personnage féminin. Elle est tout ce que je déteste dans la nature humaine. Elle est malveillante, égoïste et antipathique. Vous comprenez mieux pourquoi j'ai détesté.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires