menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 18 août 2016

Step Brother de Penelope Ward

    Éditeur : Hugo Roman
Sortie : 4 mai 2016
360 pages





Sera-t-il son pire cauchemar ?













Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle. Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu. Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. Sauront-ils à nouveau se faire confiance ? 

  
    Penelope est une auteure américaine, née le 10 juillet 1975. Elle a grandi à Boston avec ses cinq grands frères. Elle a travaillé pendant des années à la télévision avant de raccrocher pour rester avec sa famille à Rhode Island. Step Brother à été classé 3ème dans les meilleures ventes du New York Times.
    Elle a un fille autiste de 11 ans et une fils de 9 ans qui sont les lumières de sa vie.
    Elle a écrit 9 livres.
    https://www.facebook.com/penelopewardauthor
source : babelio

 
Lecture finie

La mère de Greta a épousé Randy. Celui-ci a un fils du même âge ; Elec. La famille recomposée va avoir du mal à cohabiter ensemble. Le père et le fils ne se supportent pas. Greta est attiré par son demi-frère. Pourtant Elec en fait son bouc émissaire.
La nouvelle famille a du plonb dans l'aile et la situation tend à empirer si on ajouté Pilar, l'ex-femme de Randy et la mère d'Elec.

Le jeune homme de 18 ans apparaît d'emblée comme le bad boy tatoué avec des percings situés à des endroits des plus improbables (à un si jeune âge...). Enfin bon c'est l'archétype du mâle qui fait saliver la lycéenne. On est dans un cliché tout comme l'est également Greta, jeune fille vierge idéaliste de 18 ans. Elle est attirée dès la première page par son « frère » et ne remettra jamais en question ses sentiments.

Rien de nouveau sous le soleil. La structure du récit propose heureusement un peu plus d'originalité. Il y a deux parties voir trois qui offrent une vision du récit intéressante. Le rythme et les rebondissements gagnent en qualité avec ces découpages.

Le récit est court. Peut-être trop. J'ai eu du mal à cerner le personnage d'Elec. Avec Greta, la chose est plus simple car elle est la narratrice et son regard nous donne toutes les informations dont elle dispose. Pour le jeune homme son apparence sexy cache une personnalité qu'on devine plus complexe mais qui est à peine esquissée. Ainsi pour surmonter son mal être, il peut compter sur une passion mais celle-ci qui est pourtant déterminante dans la troisième partie n'est pas assez développée à mon goût.

Et puis Greta et Elec sont frère et sœur même indirectement. On touche à une forme d'interdit (qui est un peu l'accroche du livre d'ailleurs) mais qui n'est pas vraiment aussi exploité. Ils ont des liens qui auraient mérités d'ête un plus éttoffés.

Souvent les romans trop bavards m'embêtent mais là au contraire cela manque. La contre partie de ce livre assez court au final est de se lire très vite et très facilement...

Bref, une romance que j'ai eu plasir à lire mais qui manque d'intensité, de profondeur pour être marquante.


 
La première personne qui vous brise le cœur n’est pas censée revenir dans votre vie pour le briser une deuxième fois.






On peut toujours mélanger les lettres d'un mot pour lui donner un nouveau sens, et il en va de même dans la vie. On peut définir sa vie en parlant de ses épreuves, ou de ses bénédictions - tout dépend du point de vue. Ainsi, alors que la fin de ce livre s'annonçait tragique, il raconte en fait une grande histoire d'amour - imparfaite, loin d'être conventionnelle, mais une romance merveilleuse.

2 commentaires:

  1. Si cette romance manque de fond et de travail sur les personnages je passe mon tour. Dommage car le sujet de base est sympathique et peu exploité en romance. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Merci pour ton commentaire. Le livre permet "un bonne détente lecture" mais c'est vrai qu'il lui manque de la consistance pour qu'il est moins cet aspect "survolé". Bonne journée. Amanda

      Supprimer

Laissez vos commentaires