menu 2

Mes dernières chroniques

jeudi 16 juin 2016

Les Chroniques Lunaires, Tome 2 : Scarlet de Marissa Meyer

Éditeur : Pocket Jeunesse
Sortie : 07/11/ 2013
480 pages



Mais tu es la seule, Scarlet.
Tu seras toujours la seule. 

 


Depuis les lointaines étoiles jusqu'aux recoins d'une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.
Alors que l'une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l'autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l'humanité se renforce.
Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ? 

 
Marissa Meyer est née le 19 Février 1984 (31 ans) à Tacoma, Washington.
C'est une romancière du genre Young-Adult Fantasy et Science Fiction.
Ses meilleurs livres : Les Chroniques lunaires.
Meyer a fréquenté l'Université Pacific Lutheran, où elle a reçu un diplôme en écriture créative. Avant d'écrire Cinder, Meyer a travaillé comme un éditeur de livre pendant cinq ans.
Les Chroniques de la Lune est une série de quatre livres (tétralogie) avec des volumes en fonction de Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge, Rapunzel, et Blanche-Neige. Le premier livre, Cinder, était un best-seller du New York Times.
Marissa Meyer est mariée à Jesse Taylor
Site Internet
marissameyer.com


 


- Lecture finie -


...et enfin un vrai et franc coup de cœur.

Pourtant...


Il s'agit du deuxième tome des chroniques lunaires . Le premier étant Cinder. Je l'ai lu et très très moyennement apprécié malgré toutes les bonnes critiques que j'ai pu lire. Je ne suis pas rentrée dans l'univers de Marissa Meyer qui revisite allègrement les contes. Alors bien sûre j'avais senti le potentiel et malgré le fait que la lecture ne m'avait pas touché outre mesure, j'avais quand même su apprécier à sa juste valeur le talent de l'auteur.

J'ai donc repris Scarlet sans en attendre ce que j'y ai trouvé.

On retrouve Scarlett, jeune cyborg recherchée activement par la méchante Levana. Elle a réussi à s’enfuir de la prison ou elle était enfermée grâce notamment à l'aide d'un nouveau personnage Thorne.

Il y a deux histoires qui démarrent en parallèle. Celle de Cinder et celle de Scarlet à laquelle j'ai adhéré à 200%.

Celle-ci est une jeune femme qui recherche désespérément sa grand-mère depuis plusieurs jours. Elle rencontre Loup est un jeune homme qu'elle a du mal à cerner, ne sachant pas dans quelle mesure il est impliqué dans l'enlèvement de sa grand mère.
J'ai trouvé que ces deux histoires qui démarrent de manière indépendantes pour se retrouver au final extrêmement liées étaient un des grands plus de la trame narrative.
Tout comme le caractère très « speed » de cette dernière :
Cinder s'échappe . Elle est donc une fugitive en cavale. Elle est toujours en train de vouloir échapper à ses poursuivants. Tout comme Scarlet qui elle tient une autre course contre la montre. Dans son cas, c'est pour retrouver sa grand-mère. Et puis la romantique que je suis est tombée sous le charme de la relation si particulière qui naît entre Scarlet et le loup.

Bref, un livre que j'ai eu littéralement du mal à lâcher...Je vous le conseille vivement.



Son regard vola vers elle, avant de descendre vers la cicatrice et le doigt de Scarlet posé dessus.
— Elle te vient d’où, cette cicatrice ? demanda-t-elle. D’un combat ?
Il bougea la tête, presque imperceptiblement.
— D’une bêtise.
Se mordant la lèvre, elle se rapprocha de lui et toucha une autre cicatrice plus claire sur sa tempe.
— Et celle-là ?
Il s’écarta, contraint de relever la tête pour lui échapper.
— Un mauvais souvenir, répondit-il, sans autre précision.
Scarlet fit un petit bruit pensif, puis descendit le doigt vers la cicatrice minuscule sur sa lèvre.
— Et celle-l…
Il lui saisit la main, mettant fin à la caresse. Sans être brutal, le geste était très ferme.
— Arrête, s’il te plaît, dit-il en baissant les yeux sur la bouche de Scarlet.
Scarlet s’humecta machinalement les lèvres et vit son regard s’affoler.
— Qu’est-ce qu’il y a ?
Un battement de cœur.
— Loup ?
Il ne l’avait toujours pas lâchée.
Scarlet leva l’autre main et lui caressa les phalanges avec le pouce.
Il retint son souffle.
Elle laissa ses doigts remonter le long de son bras, passer sur le bandage et sa tache de sang séché. Il était tendu comme un arc, plaqué contre la paroi. Sa main tressaillit sur celle de Scarlet.
— C’est juste… enfin, c’est la routine, pour moi, prononça-t-il d’une voix rauque.
— Comment ça ?
Elle le vit avaler sa salive. Il ne lui fournit aucune explication.
Se penchant en avant, elle lui effleura la mâchoire. Puis l’os de la pommette. Puis les cheveux, aussi drus et doux au toucher qu’ils en avaient l’air. Pour finir, il inclina la tête au creux de sa main, frottant doucement son nez contre ses doigts.
— Elle me vient d’un combat, murmura-t-il. Un combat stupide et sans raison. Elles me viennent toutes de là.
Son regard redescendit sur la bouche de Scarlet.
Elle hésita. Voyant qu’il ne bougeait toujours pas, elle se pencha plus près et l’embrassa. Doucement. Juste une fois.
À peine capable de respirer avec son cœur qui cognait à tout rompre, Scarlet recula pour laisser passer un filet d’air tiède entre eux, et l’image de Loup se troubla sous ses yeux, tandis qu’un soupir résigné s’échappait de ses lèvres.
Puis il l’attira vers lui et la serra dans ses bras. Scarlet ouvrit la bouche tandis que Loup enfonçait la main dans ses cheveux et lui rendait son baiser.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires