menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 14 juin 2016

Bad, Tome 3 : Amour Coupable de Jay Crownover


Éditeur : Harlequin (&H)
Sortie : 04/05/ 2016
384 pages



Elle est la seule femme
qu'il ne devait pas aimer...



 

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres...


 

« Premièrement, je suis une fille… Oui, je sais, moi non plus je ne pensais pas devoir le préciser, mais après avoir reçu quelques mails curieux ces derniers temps, j’ai pensé que ça ne coûtait rien de vous le dire.
- Jay est le diminutif de Jennifer. Je vis dans le Colorado, c’est un bel endroit et on y trouve toutes sortes de personnes intéressantes de qui s’inspirer. J’adore les tatouages et les modifications corporelles. J’adore aussi lire, tous genres confondus ; bien sûr, avec un beau garçon tatoué, c’est encore mieux. Ma vie a changé cette année, et un matin, je me suis levée et j’ai décidé que j’allais enfin finir l’une des millions d’histoires avec lesquelles je jouais. J’adore écrire, et cela faisait longtemps que je me demandais ce que j’allais faire de ma vie. Alors sachez que vous, lecteurs, êtes une partie précieuse de ma nouvelle vie et j’espère que vous avez aimé cette histoire. »

Extrait de : Crownover, Jay. « Marked men Saison 1 »
  


 

Cliquez sur la couverture

pour lire les autres chroniques de la série.
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/12/bad-amour-interdit-jay-crownover.html  http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/02/bad-tome-2-amour-dangereux-de-jay.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/02/bad-tome-3-amour-coupable-de-jay.html
  
    - Lecture finie -
On va aller à l’essentiel :
ce troisième opus est de loin le meilleur.


Je suis tombée sous le charme de Titus. Ce colosse qui défend tous les opprimés de la terre va vous faire frémir le p'tit cœur. Tout comme Reeve, il y a peu de chance que vous ne succombiez pas.

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup apprécié la romance. Titus est chargé de défendre la femme la plus haïe de The Point. Il faut dire que c'est à cause d'elle que Dovie, la petite amie de son drège s'est faite kidnappée et tailladée sauvagement. Autant vous dire que Baxter ne la porte pas dans son cœur. Et quand le héros du premier tome ne porte pas quelqu'un dans son cœur ça peut-être sanglant.

Titus est attiré par cette belle femme mais son sens de la droiture l'écarte dès le début d'elle. La belle en a conscience et s'est résignée à cette amour à sens unique. Pour l'oublier , elle tombe dans les bras de Roark qui n'est autre que le psychopathe du coin....

C'est aussi un flic ripou et Reeve le trahit . Elle dénonce ses agissements à Titus. La belle en faisant cela court un grand danger et seul le beau flic semble être capable et vouloir la protéger.

J'ai beaucoup aimé ses deux personnages. Titus, c'est l'armoire à glace qui a l'honneur chevillé au corps (et le corps est très sexy...). Reeve c'est une femme pleine d’ambiguïté et de couleurs. Elle a agit comme une garce sans cœur mais les raisons qui l'ont poussé à cela nous la rende sympathique. D'autant qu'elle ne fuit pas ses responsabilités. Elle a mal agit mais qui ne l'a jamais fait en regrettant les conséquences.

Donc voilà, la romance est superbe. Elle est servie par deux personnages charismatiques à outrance.

Le plaisir ne s'arrête pas là. J'ai adoré la trame narrative. On démarre par la fin du roman. C'est sanglant et ça laisse présager de ce qui va se passer. Le lecteur est sous tension dès le départ. C'est bien fichu. On a une amorce de dénouement qui nous met l'eau à la bouche et qui pimente la lecture dès le départ.

Tour comme je l'ai dit pour les deux premières chroniques de cette série, « leur plus » est d’intégrer habilement une bonne dose de suspense. On est quasiment dans un romantic suspense. On suit la romance avec plaisir mais on a une double dose avec une intrigue policière bien fichue qui nous offre un méchant vraiment méchant et un lot de révélations vraiment fameuses.

Autre plus de la série. Les personnages secondaires. Je suis tombée sous le charme de Booker et Karsen et que dire de Nassir et Honor... J'attends avec impatience de lire leur histoire. Une série avec un fort potentiel addictif...
D'ailleurs, j'ai lu que leur histoire sortira en V.O. En octobre 2016. Je suis déçue de devoir attendre autant mais je suis ravie d'avoir découverte cette série et tous ces mauvais (mais craquants) garçons de The Point.

Ce livre n'est pas à lire, il est à dévorer !



Sa voix grondante vibra contre ma gorge.
– Arrête !
Il délaissa ma poitrine pour enfoncer ses dents dans la peau tendre de mon cou, me faisant frissonner sous sa bouche.
– J’ai envie de te toucher…
Mon intonation était plaintive, désespérée. Deux choses que je n’avais jamais été avant cet homme.
– Non ! Pas de ça entre nous.
Pourtant, il continuait de m’embrasser et de me mordiller en remontant jusque derrière mon oreille. Qu’est-ce qu’il racontait ? Parce que de toute évidence, on était en train de le faire, « ça » ! Mais avec une vivacité surprenante chez un homme aussi baraqué, il s’écarta de moi et me transperça de son regard incandescent.
– Pas de ça entre nous, point barre. Et sûrement pas dans les chiottes d’un club de strip-tease, sans protection, et après la petite bagarre que tu as déclenchée. En plus…
Il ne termina pas sa phrase. Finalement, il secoua la tête comme si on était tous les deux cinglés.
– J’ai pris certaines décisions discutables depuis ton retour, Reeve. Mais contrairement à ce que je viens de faire, je sais où m’arrêter.
Je le contemplai, stupéfaite, et ne pus retenir un profond soupir qui attira le regard de Titus sur mes seins nus. Si j’avais été quelqu’un d’autre, je me serais couverte pour cacher ma honte. Oui, seulement voilà, j’étais moi ! Et j’en avais marre de la douche écossaise façon Titus. Je sautai du plan de toilette, bien décidée à avoir ce que je voulais. Titus recula d’un pas et se retrouva dos à la porte – manque de place. Je continuai d’avancer en finissant d’ôter mon soutien-gorge. J’étais enfin face à lui. La défiance et la passion s’affrontaient dans son regard bleu argent, toujours brûlant de désir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires