menu 2

Mes dernières chroniques

vendredi 22 avril 2016

Come back to me de Mila Gray


Éditeur : Milady
Sortie : 26 août 2016
   



Jessa est prête à attendre Kit quoi qu'il arrive...









 

En permission chez lui en Californie, Kit Ryan, Marine et Don Juan, se retrouve dangereusement attiré par la sœur de son meilleur ami, Jessa, la seule fille qu'il ne peut avoir.
Mais Kit ne va pas laisser quelques obstacles se dresser sur son chemin. Rapidement, Jessa tombe sous son irrésistible charme.
Ce qui avait commencé comme un amour de vacances avec ses rencontres secrètes et ses premières fois magiques va pourtant se transformer en une histoire d'amour passionnée qui va bouleverser leurs deux mondes.
Quand l'été touche à sa fin, il est temps pour Kit de repartir au front, mais ni Kit ni Jessa ne sont prêts à se dire au revoir. Jessa suit enfin ses rêves et Kit a découvert qu'il existe quelqu'un pour qui il pourrait tout sacrifier.

Jessa est prête à attendre Kit quoi qu'il arrive. Mais quand quelque chose de plus fort que la distance et le temps menace de les séparer, ils devront décider si ce qu'ils ont vaut la peine de se battre.



source: Forum BdP



Mila Gray est le pseudonyme de Sarah Alderson. Ayant passé la majeure partie de sa vie à Londres, Sarah a quitté en 2009 et a décollé pour un voyage autour du monde avec son mari et sa fille. Ils se situent actuellement entre Inde, Londres, le Canada et les États-Unis. Sarah est l'auteur de plusieurs romans de YA, y compris Out of Control, The Sound, Hunting Lila, et sa suite Losing Lila, plus la trilogie paranormale Fated, Severed et Shadowed, tous publiés par Simon & Schuster au Royaume-Uni.




Cette lecture fait partie d'une période dite de «  crise de boulimie livresque » où pendant quinze jours, j'ai lu un livre par jour.
Je suis une grande fan de romances, celui-ci a pâtit de mon engouement pour le genre car j'ai lu plusieurs romance contemporaine et New Adult pendant cette quinzaine qui abordait la love story via le même angle « d'attaque » : la perte d'un proche, l'histoire d'amour interdite entre la sœur et le meilleur ami du frère...Je sentais que ce n'était pas mauvais mais pour avoir lu après 2/3 du même genre et bien j'ai saturé avec celui-là...

Vous donnez mon avis ? Voilà c'est une romance qui n'est pas de mauvaise facture mais qui n'est pas original dans le genre. Donc ne faites pas comme moi, alterner avec d'autres genres pour ne pas avoir cette impression de déjà vu redondante (je vous l'accorde) en romance...

Bref :
bien mais déjà (trop) vu.

 
« — Je ne te crois pas, déclare-t-il.
Il s’avance vers moi, cette proximité me perturbe, tout comme son odeur, qui ne devrait pas m’être aussi familière après tout ce temps. Et surtout qui ne devrait pas continuer à me troubler ainsi.
— Je crois que tu m’aimes toujours, affirme-t-il. Même si tu refuses de l’admettre.
Je le fusille du regard, la fureur défiant mon instinct.
— Parce qu’un amour comme le nôtre, Jessa, ne disparaît pas juste comme ça. Il ne s’efface pas. Je t’aime toujours. Je t’aimerai toujours. Et je pense que tu ressens la même chose pour moi. Même si, bon sang, je sais que je ne le mérite pas. Je sais que tout ce que je mérite, c’est ta haine. Mais s’il existe une chance, même infime, que tu m’aimes encore, alors je ne la gâcherai pas. Parce que j’ai vécu l’enfer, et que tu es la seule raison pour laquelle je tiens encore debout… Alors dis-moi la vérité. Est-ce que tu aimes ce type ?
Je ne réponds pas.
— Est-ce qu’il te connaît comme je te connais ? Est-ce qu’il sait exactement comment tu aimes tes œufs le matin, juste un peu baveux ? Est-ce qu’il sait que tu es allergique aux roses ? Est-ce qu’il sait que quand tes narines se dilatent ainsi, c’est que tu essaies de te retenir de pleurer, et que quand tu dis « Ouais, pourquoi pas », ça signifie en général « Non » ? (Il s’avance d’un pas.) Est-ce qu’il t’emmène voir les étoiles ? demande-t-il à voix basse. Est-ce que tu es son étoile Polaire ? Parce que c’est ce que tu es pour moi. Tu es la raison pour laquelle je suis rentré à la maison.
Je ferme les yeux.
— Est-ce qu’il sait exactement où t’embrasser ? me murmure Kit en me faisant tressauter au moment où il effleure mon oreille avec sa main. Juste ici ?
Je rouvre les yeux brusquement en réprimant un frisson.
— Est-ce qu’il sait précisément où te caresser ? demande-t-il en lorgnant mes lèvres. Est-ce qu’il te dit qu’il ne pense qu’à toi ? Qu’il ne vit et qu’il ne respire que pour toi ? Qu’il rêve de toi à chaque instant, de nuit comme de jour ? Est-ce qu’il te dit toutes ces choses ? (Il se tait pour me dévisager, et je m’efforce de garder le visage impassible.) Non, je m'en doutais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez vos commentaires