menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 7 mars 2017

The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy - Amy Engel

Éditeur : Lumen
Sortie : 5 novembre 2015
326 pages


J’ai tout perdu.
Mon foyer.
Ma famille.
L’homme que j’aime.


 






Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin.

Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ?

Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Deuxième et dernier tome de la série The Book of Ivy, The Revolution of Ivy clôt une saga dystopique où une série de trahisons et de complots meurtriers se met en travers du chemin d’un duo à l’alchimie saisissante. Découvrez le destin d’Ivy, assassin devenue survivante !




  
Née au Kansas, Amy Engel a passé son enfance dans divers pays du monde (Iran, Taïwan) et vécu un peu partout aux États-Unis, de la Californie à Washington D.C. Avant de se consacrer à plein temps à l'écriture, elle a exercé le métier d'avocate – qui s'est avéré moins trépidant au final que dans les séries télévisées. Dès qu'elle a un moment de libre, elle se plonge dans un bon bouquin, ou se livre à son péché mignon : l'achat compulsif de chaussures.
The Book of Ivy est son premier roman. N'hésitez pas à lui rendre une petite visite sur Internet sur amyengel.net ou @aengelwrites. 
 Cliquez sur la couverture
pour lire les autres chroniques de la série. 
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/02/the-book-of-ivy-amy-engel.html http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2015/09/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html




- Lecture finie -

On a un deuxième tome très différent du premier. Pour ceux et celles qui ont lu The book of Ivy, ils savent que notre héroïne s'apprête à faire sa traversée du désert. Traversée que l'auteure a appelé sa « révolution ». Un synonyme pour nous dire qu'Ivy va vivre une aventure qui la changera profondément. On est vraiment dans quelques choses de radicalement différents à la limite du huis clos et du roman d'initiation. Ivy a fait des choix qu'elle doit assumer et payer dans cette suite.
On est immergé dans la tête de notre héroïne qui vit dans une solitude qui la pousse dans ses retranchements et la force à aller au-delà de ces limites. J'ai vraiment énormément apprécié le premier tiers du livre. Je suis même admirative du travail fait car je trouve qu'il est difficile pour un auteur d'isoler son personnage principal aussi longtemps comme Emy Engel l'a fait. Il n'y a pas d'interaction. Il faut donc un talent certain pour ne pas ennuyer le lecteur. Franchement c'est le cas.
Ivy est de l'autre côté de la barrière. Elle est seule. Littéralement. Elle est plongée dans un monde hostile où elle n'a pas les codes. Elle va les apprendre durement. C'est en cela que c'est un roman d'initiation car elle va devoir se métamorphoser pour s'adapter. C'est crédible. C'est drôlement bien fait.

A ce moment de ma lecture, je sentais le coup de cœur. Ivy retrouve la civilisation et là encore j'ai accroché. On rencontre deux personnages très attachants qui vont lui permettre d'accéder à une nouvelle vie. Il s'agit d'un frère et de sa sœur. Un sans faute...

J'en suis à la moitié du livre et là un nouveau rebondissement assez prévisible en fait. A partie de là, j'ai beaucoup moins apprécié ma lecture qui propose beaucoup de clichés... Toute l'originalité de la première partie n'est plus de mise. Il y a une addition de ressors narratifs qui ne m'ont pas convaincue et je vous dirais que la fin m'a franchement déçue.

Je ne serai donc avoir un avis très tranchant. Il y a eu des éléments qui m'ont vraiment emballé. J'ai trouvé que l'auteure baladait son lecteur dans la tête de son héroïne de façon très maîtrisée dans la première partie du livre. Cependant la deuxième manquait vraiment d'intérêt et disons-le, elle n'avait pas la même qualité.

Bref une lecture inégale mais une auteure que j'aurais eu plaisir à découvrir et je lirais pour sûre un autre de ses livres.



Pourtant, je m’étais préparée. Je m’attendais que survivre en dehors de Westfall soit difficile. Dangereux. Mais je n’avais pas anticipé ce vide permanent. Mon insignifiance en comparaison de cette vaste étendue, presque comme si je rétrécissais sans fin jusqu’à n’être plus rien dans l’immensité du ciel de fin d’été. Peut-être m’en serais-je mieux tirée si j’avais été expulsée avant de rencontrer Bishop ? Avant de m’habituer à avoir quelqu’un qui m’écoute, qui marche à mes côtés.
Avant d’être aimée, je supportais mieux la solitude.
Je n’ai pas osé retirer mes chaussures : je préfère ne pas voir l’état catastrophique de mes pieds. Malgré tout, je sais que je ne serai pas capable de marcher beaucoup plus longtemps. Allez, quelques kilomètres de plus ! J’en fais un défi. Marche cent pas et si tu es encore vivante, fais-en encore cent. Tordu, comme petit jeu, mais ça me permet d’avancer.


2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé le premier tome mais le second a été un calvaire pour moi, je l'ai trouvé long, j'ai trouvé qu'il ne tenait pas ses promesses. Mais le premiers tiers tient encore la route et m'a semblé être la partie la plus intéressante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou. Un diptyque qui n'aura pas tenu ses promesses et à la teneur inégale. J'espère quand même lire un autre roman de cette auteure dont j'ai dû mal à me faire un avis.

      Supprimer

Laissez vos commentaires