menu 2

Mes dernières chroniques

mardi 21 novembre 2017

Malcolm le sulfureux (Manwhore, Tome 1) de Katy Evans


 
Éditeur : Hugo Roman
Sortie : 14 septembre 2017
 






C'est l'histoire
que j'ai attendue toute ma vie...








C'est l'histoire que j'ai attendue toute ma vie, et son nom est Malcolm Kyle Preston Logan Saint. Ne soyez pas berné par son nom de famille. Il n'y a rien de sacré chez cette homme, excepté l'enfer que deviennent ses fêtes. Considéré comme le plus sexy des entrepreneur de Chicago, c'est un homme qui a trop d'argent à dépenser et trop de femmes se battant pour son attention.

Mystérieux.
Privilégié.
Légendaire.

Il a été entouré par la presse durant sa vie entière tandis qu'ils creusent pour voir si sa vie de contes de fées est réelle ou juste une série de mensonges. Mais ses secrets lui appartiennent. Et c'est pour cela que je suis venue.

Ma mission est d'enquêter pour Saint et de révéler sa personnalité, et je suis déterminée à ce que cette histoire change ma carrière.

Mais je n'aurais jamais imaginé que lui changerait ma vie.
Peu à peu, je commence à me demander si je suis celle qui le découvre
... ou si c'est lui qui me révèle. 

 10 Reasons Couples Stop Making Love



à elles !)

 


Katy Evans est une auteure américaine qui s'est autopubliée avant de connaître le succès en librairie. Ainsi, lors sa première publication, Fight for Love [REAL] s'est retrouvé à la 2e place des meilleures ventes Amazon. Le premier tome, REAL, d'abord autopublié en avril 2013, est ensuite diffusé par Gallery Books (Simon & Schuster) depuis septembre 2013. 

 
 Cliquez sur la couverture 
pour lire les autres chroniques de la série.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/09/manwhore-tome-2-manwhore-1-de-katy-evans.htmlhttp://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2017/10/manwhore-tome-25-ms-manwhore-de-katy.html




 
- Lecture finie -

Alors là les amis, cette romance c'est du lourd.

Pourquoi ?

...Parce que c'est du Katy Evans et qu'en matière de passion Mme Evans n'y va pas avec le dos de cuillère. Comme dirait la chanson « Elle a quelque chose que les autres n'ont pas ». C'est à dire que son histoire de milliardaire inaccessible et l'oie blanche campée par une journaliste ingénue ne va pas révolutionner le genre. Et pourtant. Elle apporte sa touche magique et d'une histoire somme toute banale elle propose une drogue romanesque. C'est à dire que je n'ai pas pu décrocher de ma lecture. On est cloué et je dirai prise au piège de la même fièvre qui consume Rachel l'héroïne principale. Tout comme elle, je n'ai pas vu le tsunami d'émotions que cette histoire allait déverser en moi.

Rachel est une jeune femme comme toutes les autres. Je vous accorde qu'elle doit être certainement plus attirante que la moyenne pour pouvoir sortir du lot gigantesque dans lequel le play boy milliardaire de Chicago va choisir ses conquêtes.
Katy Evans, pour celles qui ont lu la série Real savent qu'elle peut offrir de très héros « masculins ». Malcolm n'a pas la « passion » des ces personnages précédents. Il est moins frontal. L'auteure joue clairement la carte du mystère et de l'homme inaccessible. Et ça fonctionne à 200%. Le personnage est très charismatique. Il prend une place colossale dans le livre pourtant tout comme Rachel la journaliste qui doit brosser son portrait, on a du mal à le cerner.

Je trouve que Katy Evans a du génie pour créer des personnages et j'ose dire que si elle nous avait offert une histoire un brin plus étoffé, j'aurais eu un livre culte. Car voilà le style est addictif au possible, les personnages exceptionnellement charismatiques, le rythme est juste tout comme la trame narrative. Tout cela au service d'une histoire trop simple...
J'avoue que malgré ce coup de cœur, le scénario manque de consistance et l'histoire aurait mérité plus de rebondissements. Il ne s'agit que de mon humble avis, d'autant que j'ai quand même adoré mais je sentais d'autres possibilités inexploitées.

Bref, Katy Evans est une auteure de romance que j'adore. Aucun de ses livres ne m'a déçue et même si certaines sont moins marquantes que d'autres , elles valent toute les détour.

Il vous faut tomber sous le charme de Malcolm !



  • Tu fais tourner mon monde plus vite.
  • J'aimerais carrément le renverser...




  • Waouh ! S'écrie-t-elle. Un homme veut conquérir ton cœur, Rachel.
    A cet instant Valentine se penche dans mon box.
  • Crois-moi, il vise plus bas, dit-il.


Samedi. Le quatrième depuis.
Il y a encore des douzaines de messages dans le brouillon de ma boîte mail que je ne lui enverrai jamais.
Je vis toujours et plus que jamais dans le pays des « et si » et croyez-moi, c’est vraiment un endroit où il ne fait pas bon vivre. Dans le code postal de l’égarement, vous respirez les regrets à chaque inspiration, la tristesse imprègne chaque espace où vous vous trouvez. Parmi tous les facteurs qui poussent les gens à changer, le désespoir et le chagrin sont en haut de la liste. La tristesse vous enlève toute responsabilité alors que la colère requiert action et pouvoir. Mais comment pourrais-je être furieuse puisque je me suis moi-même mise dans cette situation ?
J’ai passé des week-ends à la fenêtre de mon appartement, essayant de me convaincre que je devais sortir, mais sans en avoir vraiment envie. Ne croyez pas ceux qui prétendent que la vie reviendra à la normale après un ouragan. J’ai des tonnes de fichiers avec des photos que je ne peux pas ouvrir. Un numéro que je ne peux pas composer. Une chemise que je ne peux pas porter. Un nom que je ne peux pas prononcer à voix haute. Le souvenir d’yeux qui me hanteront à jamais. Je vis dans la crainte de ne jamais revoir ces yeux. Et de ce que je verrai en eux si je les croise…



2 commentaires:

  1. Plus je lis de chroniques concernant cette série et plus je suis intriguée! Je vais peut-être finir par la lire!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas très impartiale avec Katy Evans qui m'avait convaincue avec sa série précédente Fight for love dont TOUS les tomes avaient été des coups de coeur!

      Supprimer

Laissez vos commentaires