menu 2

Mes dernières chroniques

dimanche 19 novembre 2017

Sinners of Saint, Tome 1 : Vicious de L.J. Shen


Sortie : 2 novembre 2017



Il est le pire qui pourrait lui arriver
ou le meilleur






Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…




 
L.J. Shen s’est imposée dès son tout premier roman comme une voix incontournable de la romance New Adult – un succès confirmé dès la parution de Vicious qui s’est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente. Quand elle n’écrit pas, L.J. Shen est une véritable badass (comprendre qu’elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis dans sa Californie d’adoption, regarder ses séries préférées ou lire un bon livre).



Lecture finie
La claque !!!!!!


Si vous êtes fan comme moi de romance et à fortiori de romance New Adult, ce livre ne doit pas vous échapper !

C'est un must du genre qui fait du bien. C'est le premier livre que je lis de cette auteure fraîchement traduite en France mais je sais que je lirai la suite sans me pose de question et avec précipitation.

Si vous êtes comme moi et que vous vous désespérez de lire souvent les mêmes romances New Adult et bien je peux vous dire que celle-ci va vous dépayser.

Retour sur un coup de cœur :
Emilia est une jeune femme qui porte en elle un traumatisme. Il a un nom. Il s'appelle Vicious qui permet de bien comprendre le personnage masculin....
Il s'agit du fils du patron de ses parents. A 17 ans, elle a habité sur la propriété familiale dont sa mère et sa père avaient la charge . Elle est tombée sous son charme tandis que lui s'est ingénié à la martyriser de toutes les manières possibles.
10 ans plus tard, elle le retrouve et l'étrange relation qu'ils avaient alors va renaître de ses cendres pour peu qu'elle n'est jamais été éteinte. Dis comme ça, cela peut paraître bizarre mais ils ont vraiment un lien à part, singulier que je ne serais vraiment retranscrire. Il faudrait emprunter les mots de l'auteure...
D'ailleurs c'est un univers assez classique au niveau de la romance : le bad boy milliardaire entouré de copains ayant le même pedigree. Sauf que la patte de l'auteure rend tout ça très novateur et addictif.

Vicious est un salaud. Ne cherchez pas à lui trouvez d'excuses (il en a quand même) à sa méchanceté. L'auteure a fait le pari, à mon sens, de nous proposer un vrai salaud...avec la moral qui va avec. Moi qui avait vraiment tiqué sur le Hardin de Anna Todd à cause de cela, celui-ci m'a emballé !

Je suis tombée sous le charme dudit salaud comme l'héroïne et pourtant....Il lui a fait vivre les pires tourments sans avoir mauvaise conscience et bien parce que ce héros là, il a une conscience qui lui est propre.
Il fait des choses franchement dégueulasses mais il est quand même irrésistible...
Tout ça est rendu possible grâce à l'énorme talent d'écriture de LJ Shen qui propose deux héros au charisme monstrueux. J'ai littéralement dévoré les pages, complètement accroc à ces deux-là.
Leurs joutes verbales sont vraiment savoureuse. C'est piquant, c'est nouveau...J'ai adoré !

Moi qui suis fan de romances, je peux vous assurer que celle-ci vaut le détour. J'ai rarement lu des personnages aussi bien réussis. C'est même la première fois qu'un salaud (j'entends un vrai salaud) est assumé en romance. Souvent on a le faux salaud, celui qui ce sert de l'étiquette comme d'un vernis mais ne l'est pas vraiment.

Je vous assure que pour Vicious, il n'y a rien de sympathique. C'est certainement une des raisons de mon coup de cœur. Car il n'y aura pas de métamorphose du héros. Il va simplement rencontrer Emilia. Un personnage également extrêmement bien réussi. Il fallait cela pour donner la réplique à ce mufle et ne pas tomber dans le cliché. On a une histoire très fouillée, addictive. Un rythme qui embarque le lecteur dès le début et jusqu'à la fin.


Bref, un énooooooooooooooooooorme coup de cœur. 
Attention vous risquez de tombez sous le charme d'un salaud impénitent !




— Qu’est-ce que tu veux ? ai-je demandé en avalant ma salive.
Il y avait entre nous quelque chose de puissant auquel je ne pouvais pas résister.
— Je veux te baiser en te regardant droit dans les yeux.
J’ai levé ma main pour le gifler, mais il m’a arrêtée en plein élan en me saisissant le poignet.
— Le droit de me gifler, il faut le gagner, Rose, a-t-il murmuré en secouant la tête. Et tu n’as pas encore fait ce qu’il faut pour ça.
Rose. Mon cœur a fait un bond.
On était l’un contre l’autre, brûlants. Son parfum me rendait dingue, le simple fait de le regarder me rendait dingue, et on n’avait encore rien fait, mais j’avais déjà l’impression de tromper Dean. J’ai eu soudain honte et j’ai voulu libérer mon poignet, mais pas moyen.
— Demande-moi ce que je veux, a murmuré Vicious.
Ses pupilles étaient tellement dilatées que ses iris étaient presque noirs. Je me déplaçais pour m’éloigner de lui, mais il me suivait, en serrant mon poignet de plus en plus fort. Une partie de moi aurait voulu lui échapper, mais l’autre avait envie de savoir comment c’était de tomber entre ses griffes.
L’arrière de mes genoux a heurté le lit. Cette fois, c’était fichu, j’étais vraiment prise au piège.
— Qu’est-ce que tu veux ? ai-je bredouillé.
C’était plus fort que moi. J’avais envie de savoir. C’est à cet instant que j’ai compris que je n’étais pas amoureuse de Dean et que je n’aurais jamais dû accepter de sortir avec lui.
— Je veux que tu m’embrasses, a-t-il murmuré, sa bouche tout contre ma joue.
— Mais tu me…
Il m’a fait taire en collant ses lèvres sur les miennes. 

mardi 14 novembre 2017

L'Exécutrice, Tome 1 : Le Baiser de l'Araignée de Jennifer Estep

Éditeur : J'ai Lu
Sortie : 3 avril 2011
346 pages




Ah, là, je te reconnais.
Garce un jour,
garce toujours.

mercredi 8 novembre 2017

mercredi 1 novembre 2017

Sky-Doll, Tome 4 : Sudra de Alessandro Barbucci et Barbara Canepa

Éditeur : Soleil
Sortie : 15 juin 2016
56 pages




Je suis peut-être un inutile réceptacle de plastique, une laveuse d'astronefs, une prostituée, mais une chose est sûre... Je suis moi-même et personne d'autre …
- Noa -

Fight for love, tome 6 : Legend - Katy Evans (Fanart)

La chronique du livre est ici.

samedi 28 octobre 2017

The Driven, tome 6 : Sweet Ache de K. Bromberg



Éditeur : Hugo Roman
Sortie : 18 mai 2017
520 pages



Hawkin Play, le bad boy, la rock star au bon cœur, a passé sa vie à réparer les erreurs de son frère jumeau.

Raphaël Billetdoux